Forum de la jeune gauche 63

Forum de la jeune gauche 63
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Chômage et précarité des moins de 25 ans, propositions du PS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
juju

avatar

Nombre de messages : 193
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Chômage et précarité des moins de 25 ans, propositions du PS   Ven 8 Déc - 12:05

Cela fait six mois maitenant que la crise du C.P.E à boulversée la jeunesse française !
Et dans six mois tous les citoyens français devrons se présenter devant les urnes pour désigner celui ou celle qui représentera la france durant les 5 prochaines années voir plus.
Néamoins depuis se rejet massif de la politique du gouvernement Villepin par la jeunesse française, les politiques semblent éviter publiquement ce sujet crutial qu'est le chômage et la précarité chez les jeunes de moins de 25 ans !
Aussi je propose à tous-ce qui reconaissent que ce sujet doit être un des débats majeurs de cette éléction, qu'il soit sympathisant P.S , UMP ou autre, de venir débattre des positions et des propositions de leurs partis respectifs sur le sujet.
Les non-encartés et donc la plupart des français n'entendent plus de propositions concrêtes en la matière et doutent de l'intérêt que les partis portent à ce sujet !
Par conséquents si des propositions concrêtes et innovantes existent,et que vous posseder une opinion sur le sujet n'hesiter pas à en faire part !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S.Maisonneuve

avatar

Nombre de messages : 450
Age : 30
Localisation : Clermont
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Chômage et précarité des moins de 25 ans, propositions du PS   Ven 8 Déc - 14:11

Des propositions seraient de pratiquer de la discrimination positive c'est à dire imposer des quotas de jeunes aux entreprises, c'est une idée qui ne ma plaît guère, je ne suis pas du tout un admirateur de la discrimination positive.
De plus je pense que le propleme des jeunes n'est qu'une composante du chomage tout court. Et la question du chomage est vaste, j'ai éssayé de demontrer dans des topics plutot economique en quoi le Keynesianisme ne pouvait marcher a moins qu'il soit réalisé a l'echelon bruxellois ce qui implique la deleguation de la politique budgetaire à l'UE, ce pour quoi je suis POUR. Mais en attendant que nos nationalismes idiots et dépassés agonisent enfin, nous devons composer a l'echelon de la France ce qui est un handicap puisque l'économie etant europeenne pour grande partie cela laisse une marge de manoeuvre reduite. Pourtant des solutions efficaces existent, les pays comme le danemark ayant annihilé se chomage, comme vous pouvez le voir trés rapidement ici http://www.debat2007.fr/index.php?id=182 . L'idée pour y parvenir est de pratiquer pleinement une politique de la flexi-securité accompagné d'une politique d'activation, une refonte du systeme ANPE, une reforme fiscale diminuant les cotisations salariales et patronnales et basculant tout cela sur la CSG. Là les resultats sont radicales: 3% de chomage pour les moins de 25 ans. Mais il faut egalement abordé un theme plus large: les secteurs porteurs doivent etre encouragé, nous devons créer des entreprises de secteur a haute valeur ajouté, grande pourvoyeur d'emploies, plus de recherche et innovation qui permettent la creation de facto de geants monopolistiques mondiaux puisque le "depot de brevet" inclus une non concurrence alors vous imaginez si l'innovation connait un succés commercial: explosion de la demande donc pour pourvoir à celle ci l'entreprise doit augmenter sa production et ainsi embauche massivement. En somme du point de vue du chomage, les theses social-democrates sont les plus efficaces de la planete tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S.Maisonneuve

avatar

Nombre de messages : 450
Age : 30
Localisation : Clermont
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Chômage et précarité des moins de 25 ans, propositions du PS   Ven 8 Déc - 14:12

Pour info, le programme du PS reprend une grande partie de cela, Thibaud pourrait peut etre nous en dire plus à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fredo63



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 16/05/2006

MessageSujet: Orientation et formation   Ven 8 Déc - 20:52

Et si le chômage des jeunes résultaient entre autre d'une mauvaise orientation et également d'une Education Nationale dont l'administration trop lourde l'empêche de répondre aux besoins des entreprises ? Ne faut-il pas prévoir l'entrée de plus de professionnels dans les CIO ainsi que de stages en entreprise dès l'enseignement secondaire afin que le futur actif puisse trouver sa voie? Je crois que le débat sur l'orientation mais aussi sur la nécessaire réforme de l'Education Nationale aussi bien de sa structure que de ses programmes s'impose. A condition toutefois que cette réfléxion soit accompagner d'actes. Sans quoi, nous serions décrédibilisés auprès des jeunes et de leurs parents...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu Perona

avatar

Nombre de messages : 689
Age : 35
Localisation : Mozac
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Chômage et précarité des moins de 25 ans, propositions du PS   Ven 8 Déc - 22:57

Chic, Sylvain, le modèle danois !

Franchement tu veux appliquer cette doctrine : "Il faut laisser l'employeur libre d'embaucher et de licencier", le slogan du ministre danois des Affaires Sociales de la fin des années 1990 ?

Qui y a-t-il de social dans la liberté de licenciement ?

Il faut regarder les choses en face : la situation française n'est pas le Danemark. Je ne crois pas à la transposition de modèles soi-disants miracles.

La flexisécurité, c'est ce que Dominique de Villepin a essayé de nous imposer avec le CPE !

Le modèle danois n’est en rien miraculeux, surtout si l’on considère les chiffres réels du chômage. C’est un modèle très coûteux, mis en place avec certains excès, dans un petit pays où la mobilité de la main d’œuvre est géographiquement possible. Il ne peut être appliqué à l’échelle d’un pays beaucoup plus étendu.

Ce modèle suppose des syndicats ouvriers très puissants, capables de peser de tout leur poids. Il ne peut fonctionner en France, où les syndicats de salariés sont numériquement faibles et où la main d’œuvre immigrée est relativement importante et doit donc être protégée.

Il suppose, ce qui est encore la caractéristique d’un pays peu étendu, socialement intégré et d’esprit communautaire, un secteur de services ouvert absorbant le surplus de chômeurs. Le coût élevé de cette absorption sans contrepartie productive dans l’économie physique n’est acceptable qu’en période de vaches grasses.

Il ne résout en rien le problème de l’emploi productif ; il se borne à établir un système de traitement social du chômage dans un pays sans vecteur industriel ou scientifique fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prs63.canalblog.com/
juju

avatar

Nombre de messages : 193
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Chômage et précarité des moins de 25 ans, propositions du PS   Sam 9 Déc - 12:46

Flexi-sécurité ! Jamais de ma vie, je n'est été aussi dégouté par de tel propos !
Tu prétends être de gauche et tu prônes la flexibilité ! Alors soit tu dois impérativement quitter le MJS pour L'U.M.P et rejoindre le camp des Villepiniste sois tu mérite un gros coup de pied au cul pour ce que tu viens de dire !
Je suis choqué, je ne trouve plus mais mots !
Tu vois, sylvain, même si l'idée de discrimination positive en la matière me répugne, sache que tes idées me donne envie de pleurer, et ne font que renforcer mes inquiétudes d'une dérive droitière foudroyante au PS !
Néanmoins je vais essayer, par respect pour le P.S de ne pas faire de ton cas une généralité !
Qui plus est, ne penses-tu pas qu'il y a suffisament de flexibilité comme cela, avec les CNE et les missions d'interimaires et les contrats de formations qui ne débouchent sur rien, sans parler de l'abus de stagiaires !
Il ne peut ni ne doit y avoir de conciliation entre sécurité et flexibilité, et je crois que si tu étaits déjà entré plainenement dans la vie active tu changerais vite d'opinion car tes propos semblent être ce d'un jeune fils à papa qui ne connait rien des dures réalités de la vie !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

vade retro !

Nota : parler de flexibilité ne me dérange que dans la mesure ou ces propos viennent d'un présumé gauchiste !

dernère chose, Sache que le système danois n'est pas un model à prendre car il est l'incarnation même de la précarité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu Perona

avatar

Nombre de messages : 689
Age : 35
Localisation : Mozac
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Chômage et précarité des moins de 25 ans, propositions du PS   Sam 9 Déc - 17:04

Juju je suis sur le fond d'accord avec toi, mais ce n'est pas la peine d'insulter Sylvain de "fils à papa", tu ne le connais pas. Dans un débat, restons-en aux idées, je t'en prie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prs63.canalblog.com/
juju

avatar

Nombre de messages : 193
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Chômage et précarité des moins de 25 ans, propositions du PS   Sam 9 Déc - 17:32

D'accord Matthieu je veux bien m'excuser pour ce débordement ej je vais essayer de moderer mes expressions, mais il y a certains propos qui sont intélorables surtout venant d'un socialiste !
Malgrès les echecs politiques du P.S ces 25 dernières années et ce que j'ai pu dire, sache que je porte encore de l'estime pour ce parti, c'est pourquoi ce genre de propos me révolte, car je prefererai avoir tort lorsque je parle de dérives droitières.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu Perona

avatar

Nombre de messages : 689
Age : 35
Localisation : Mozac
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Chômage et précarité des moins de 25 ans, propositions du PS   Dim 10 Déc - 1:29

Heureusement que dans ce parti, il reste quelques résistants dans mon genre. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prs63.canalblog.com/
juju

avatar

Nombre de messages : 193
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Chômage et précarité des moins de 25 ans, propositions du PS   Dim 10 Déc - 18:07

Oui, mais malheureusements ces résitants ont du mal à imposer leurs points de vue face au fléau centriste de Royal qui menace le parti !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S.Maisonneuve

avatar

Nombre de messages : 450
Age : 30
Localisation : Clermont
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Chômage et précarité des moins de 25 ans, propositions du PS   Dim 10 Déc - 19:08

Je ne pensais pas un jour susciter de telles passions^^
Je vais essayé de changer le style trés aggressif que tu as pris, mes raisonnements sont toujours dans l'ensemble assez cartesien et une telle reaction me surprend de ta part.
Je maintiens donc absolument tout mes propos et toutes mes idées, elles sont deja retranscrites dans "perspective economique" et "lettre ouverte a la gauche radicale".
Pour continuer mon petit droit de reponse a toute cette volée de bois vert, je m'etonne de propos religieux dans ton verbe cher juju, cette utilisation me conforte d'ailleurs dans l'idée que les raisonnement de cette soit disante gauche n'a aucune viabilité reel et releve plus de la foi. De la foi dans un dogme qui meconnait le vrai et qui trouve sa justification dans une philosophie, un ideal utopique.
Je te passe bien sur toute l'incartade sur les attaques personnelles, je releve simplement que ce n'est pas trés de gauche comme maniere de faire, le reve de franternité que tu appel de tes voeux semblent tout a coup bien loin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju

avatar

Nombre de messages : 193
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Chômage et précarité des moins de 25 ans, propositions du PS   Lun 11 Déc - 12:18

Mais justement, le gauchisme est une philosophie et chaque parti à une doctrine qui permet le rassemblement de personnes qui possèdent les même valeurs et les même convictions !
De fait, si la philosophie gauchiste ne te plait pas et que tu révoques la doctrine à laquelle tu es assujetis, tu n'as plus rien à faire à gauche, sinon cela s'appelle de la haute trahison ( Voir Mr Rocard).
Tu m'a répété plusieurs fois que nous ne sommes plus au début du XXeme siècle et que les doctrines d'antan sont dépassées, mais sache que les valeurs d'antan sont plus que jamais d'actualité ! ( l'union, la fraternité, la solidarité!)
La jeunesse de gauche doit s'unir pour empêcher les pouvoirs en places de lui bruler son avenir et non pour lecher les fesses de Dominique de Villepin et de Mr Borloo comme il te plait à le faire !

D'ailleur j'aimerai illuster cela par un simple exemple !
Hier alors que je me rendais au centre-ville de ma commune, je me fis donner un tracte par des militants M.J.S sur lequel était écris "VOUS VOULEZ BATTRE LA DROITE EN 2007?" alors inscrivez vous sur les listes éléctorales !
Eh bien je me demande vraiment comment vous pourriez battre la droite en prônant la même politique économique et sociale que celle-ci comme tu le souhaites apparament sylvain !
Et je bénis le jour où tu entreras plainenement dans la vie active car tu te prendras une claque morale monumentale en constatant qu'à ce jour tu
es complètement à côté de la réalité !

Fléxi-sécurité ! Le plus grand paradoxe de tout les temps, une pareille proposition ne peut venir de gauche que d'un individu dont le cerveau est mal irrigué !
UN PARTISANT DU C.P.E COMME TOI N'A RIEN A FAIRE DANS CE PARTI !!!!!!!
( Je dis C.P.E car cela correspond à l'application de tes propositions)

parler de sécurité de l'emploi en applicant des principes de flexibilité relève d'une pure hypocrisie ou d'une méconnaissance totale du monde de l'emploi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S.Maisonneuve

avatar

Nombre de messages : 450
Age : 30
Localisation : Clermont
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Chômage et précarité des moins de 25 ans, propositions du PS   Lun 11 Déc - 12:45

Tes insultes sont un brouillard qui cache le neant de tes propositions pour resorber le chomage, tes mots sont vulgaires et decontenançant.
J'espere que tu apprendras un jour le respect, une telle deferlante de propos ignobles parceque nous avons des idées politiques differentes me deçois et m'echappe. Je crois que l'on appel cela le sectarisme.
Aprés, si tu veux que l'on est une discussion, une debat construit sur le sujet dis le et arrete de m'insulter.
Amitiés social et democrates cher camarade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S.Maisonneuve

avatar

Nombre de messages : 450
Age : 30
Localisation : Clermont
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Chômage et précarité des moins de 25 ans, propositions du PS   Lun 11 Déc - 13:02

Pour info, j'ai fait la campagne contre le CPE dès le debut, j'ai participé a toutes les reunions et debats, aux blocages des facs, j'ai aidé des lycéens a faire de même etc. Le CPE n'a rien a voir avec la flexisecurité parcequ'il n'instaure pas de securité pour le travailleur, parcequ'il n'allait pas de pair avec une hausse des salaires, avec une refonte du systeme ANPE, parceque l'economie n'y etait pas prete, en d'autre terme le CPE etait une folie. La flexisecurité implique un large travail de reclassement, car alors qu'une entreprise connait des difficultés il faut que ses salariés soient avant même d'etre licencié sur de decrocher un nouveau travail. Regarde Ericsonn, en Suede, 3 mois avant la fermeture d'une gigantesque usine des disposition ont été prises pour une anticipation des licenciements, resultat DEUX MOIS apres la fermeture de celle ci, 85% avaient retrouvés du travail, tes ideaux n'ont pas de reponses pour les salariés de metal-europe, du textil et de toutes les filieres en difficulté! En quoi le pragmatisme est il un enfer, une damnation? Je suis de gauche parceque je crois en ses valeures de bien etre et que je cherche les moyens d'y parvenir en tenant compte du monde dans lequel on vit, maintenant dis moi comment ferait tu, toi qui visiblement dispose d'une grande experience, d'une science infuse en matiere economique social etc, j'attends avec impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S.Maisonneuve

avatar

Nombre de messages : 450
Age : 30
Localisation : Clermont
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Chômage et précarité des moins de 25 ans, propositions du PS   Lun 11 Déc - 13:33

J'ai vu que en dehors des propos de juju, Matthieu m'a lui repondu sur le fond. Je vais donc m'attacher à lui repondre, histoire d'avoir enfin un debat de qualité sur ce topic.
1) Sur le CPE j'ai deja repondu.
2) Qu'y a t-il de social dans la liberté de licenciement? Deja la question ne se pose pas en ces termes mais bon, je vais quand même y repondre. Il y a de social que ce "mal" permet de larges contreparties, ainsi les pays Nordique possedent le plus fort IDH de la planete, Les inegalités de revenus sont les plus faible de la planete, les revenus eux même sont les plus elevés du monde, le systeme de redistribution est bien plus imporatnt qu'en France, il y a donc un Etat Providence trés fort, le pouvoir d'achat est le plus fort (toujours du monde), de nombreux services publics sont gratuits. Voila pour resumer,a oui, tout cela est parfaitement verifiable dans les chiffres.
3) Le fameux argument geographique! Celui la est assez probant a premiere vue mais a bien y regarder il ne l'est pas tant que ça. En effet pour se retrouver dans une situation analogue de celle du Danemark nous avons la decentralisation, ainsi la question du reclassement se gere plus pres de citoyens, et elle est plus efficace, tu noteras de plus que la situation geographique de l'industrie est trés concentré, par exemple le secteur automobile se trouve surtout dans le Nord Pas de Calais et departements avoisinants. Une perte d'emploie se retrouve donc trés a coté.
4) Pour les syndicats, des propositions ont été faites a ce sujet il y a même un topic qui en parle. Tu auras noté que c'est un des points fort de l'argumentation electorale de Segolene; la massification des syndicats.
5) Pour l'absorption du surplus par le service public: mais moi je suis pour! je suis etonné que l'augmentation du nombre de fonctionnaire ne fasse pas partie de tes revendications! Voire même que tu t'y opposes! Ensuite tu vas rire mais la periode de vache grasse, elle y est au Nord! Il y a une croissance forte, une economie florissante, c'est un tout. La flexisecurité permet en partie cette puissance de l'Etat providence, elle y participe.
6) Pour l'integration sociale, c'est la tout le devoir de l'Ecole, aujourd'hui biasée par un gouvernement irresponsable, cette mission d'education et d'integration doit etre largement renforcée, il faut faire de nos ecoles le creuset de la republique. C'est pour cela qu'une immigration massive est à terme viable. Nous devons avoir plus de population active, plus de main d'oeuvre, l'immigration en est une source.
Je suis trés etonné, j'ai l'impression de debattre avec un militant UMP car pour le coup c'est leur argumentation habituelle, je suis etonné d'ailleurs que tu ne defendes pas ce que je viens de dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu Perona

avatar

Nombre de messages : 689
Age : 35
Localisation : Mozac
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Chômage et précarité des moins de 25 ans, propositions du PS   Mar 12 Déc - 18:23

Oulaha que me dis-tu Sylvain. C'est toi avec la flexisécurité qui reprend l'argumentaire de l'UMP. Si tu n'as pas compris que le CPE était une présentation de la "flexisécurité" selon Dominique de Villepin, là je ne peux rien pour toi.

Tu tiens le même discours que François Fillon (UMP) : "Les Français y sont prêts, à condition qu'ils ressentent cette réforme comme juste. En échange d'une plus grande flexibilité, il faut offrir une plus grande sécurité aux salariés. C'est ce qu'on appelle la « flexisécurité », pratiquée avec succès ailleurs en Europe. Il s'agit de protéger les salariés et non les emplois. Ce qui revient à faciliter le licenciement mais aussi à proposer une indemnisation chômage beaucoup plus confortable, notamment pour les bas et moyens salaires. Une autre contrepartie consiste à assurer un meilleur suivi des chômeurs avec des possibilités de formation, afin de leur assurer un reclassement rapide."

Alors ne m'accuse pas de tenir des propos type UMP, c'est plutôt ton apanage.

Pour info :
IDH du Danemark : 0,943 (15e place)
IDH de la France : 0,942 (16e place)

Sur ce plan, pas de souci, les deux pays ont un développement fort et identique.

Concernant l'argument géographique : qui paie les déplacements dans le plus grand pays d'Europe, à savoir la France ? Peu onéreux dans un petit pays comme le Danemark, coûteux pour la France. Ah si, il y a une solution d'après le candidat Sarkozy : au bout de trois refus d'offres d'emplois, un chômeur sera radié. C'est sûr que c'est scandaleux s'il refuse de travailler à 700 Km de chez lui. On peut l'envoyer en Guyane ou en Martinique aussi, pourquoi pas Question

Dernier élément de réponse : sur les syndicats et les propositions de Ségolène Royal. Son argument super ! Les syndicats rassemblent en France plus de 2,3 millions de salariés, quand les partis politiques ne comptent qu’à peine 600.000 adhérents. Le taux de participation aux élections professionnelles, là où elles sont organisées, avoisine les 70 %. En démocratie, la reconnaissance passe par le vote et non pas par l'adhésion forcée. Et si aucun syndicat ne te plaît, tu as le droit quand même de ne pas te sentir représenter !

Je suis personnellement pour le vote obligatoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prs63.canalblog.com/
S.Maisonneuve

avatar

Nombre de messages : 450
Age : 30
Localisation : Clermont
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Des chiffres? En voila   Mar 12 Déc - 20:11

Pour l'IDH: La Suede est deuxieme, l'islande 3eme et la Norvege premiere.
La finlande a vu son taux de chômage passer de 20% en 1993 (suite au contrecoup de la chute du bloc sovietique) à 8% aujourd'hui, il sera bientot a moins de 5%, comme au Danemark.

Ensuite toujours dans les chiffres: The Global Competitiveness Report 2006-2007 » : points marquants par pays (competitivité etc)

• La Suisse est pour la première fois au premier rang, ce qui reflète l’environnement institutionnel sain du pays, d’excellents infrastructures, des marchés efficaces et un haut niveau d’innovation technologique. Le pays dispose d’une infrastructure bien développée pour la recherche scientifique et les entreprises investissent généreusement en R&D, la propriété intellectuelle est forte et les institutions publiques sont transparentes et stables.

• Les USA, dégradés de la première à la 6e place, continuent de profiter d’un excellent environnement pour les affaires, de marchés efficaces et sont un centre global de développement technologique.
Néanmoins, la compétitivité globale est menacée par d’importants déficits macroéconomiques, particulièrement le niveau croissant de la dette publique associé à un déficit budgétaire répété. Son classement demeure vulnérable à un possible ajustement désordonné des ces déficits, incluant un déficit commercial historiquement élevé.

• Comme ce fut les cas ces dernières années, las pays Nordiques tiennent des places proéminentes dans le classement 2006, avec la Finlande (2), Suède (3), et le Danemark (4). Ils ont des excédents budgétaires et des niveaux d’endettements publics inférieurs à la moyenne du reste de l’Europe. Des politiques fiscales prudentes ont permis aux gouvernements d’investir massivement dans l’éducation, les infrastructures et le maintien d’une vaste palette de services sociaux. La Finlande, le Danemark et l’Islande ont les meilleures institutions du monde (classée respectivement 1, 2 and 3), et, avec la Suède et la Norvège, sont dans les 10 premiers pour la santé et l’éducation primaire. La Finlande, le Danemark et la Suède occupent les trois premières place de l’enseignement supérieur.

• L’Allemagne et la Grande-Bretagne occupent toujours des positions privilégiées, aux rangs 8 et 10. Dans le domaine de la sécurité des droits de propriété et de la qualité du système judiciaire, l’Allemagne est seconde. Par contraste, les deux pays ont un mauvais score pour leur environnement macroéconomique, l’Allemagne faisant le moins bien. Dans les deux cas, les déficits du secteur public et les niveaux d’endettement en hausse sont les causes principales. La Grande-Bretagne excelle en efficacité des marchés, bénéficiant des marchés financiers les plus sophistiqués du monde. Son marché du travail flexible et son taux de chômage bas contrastent fortement avec l’Allemagne, dont le monde des affaires porte le fardeau d’une réglementation du travail sclérosée. Mais l’Allemagne fait mieux que la Grande-Bretagne en innovation.

• La France chute à la 18e place dans le classement.
Le pays bénéficie d'une excellente infrastructure physique et son réseau de transports, son système énergétique et un rôle reconnu de leader en matière d'innovation technologique sont remarquables.
Le pays souffre d'un manque d'efficacité et de flexibilité du marché de l'emploi, mais les efforts constants du gouvernement pour combler ces carences ne sauraient qu'être applaudis. Le déficit public reste important et, avec lui, le ratio endettement public/PIB. Les dépenses publiques pourraient être mieux ciblées et la bureaucratie et les tracasseries administratives allégées.
• La position compétitive de l’Italie a continué à se dégrader, perdant 4 places à la 42e. La liste des problèmes est longue. L’environnement macroéconomique est faible, du à un budget en déficit pour les 20 dernières années. La situation fiscale s’est fortement détériorée depuis 2000 et le niveau d’endettement public dépasse largement les 100% du PIB l’un des plus élevé au monde. La mauvaise situation des finances publiques reflète des problèmes institutionnels plus profonds qui sont démontrés par des variables telles que l’efficacité des dépenses du gouvernement, le fardeau des réglementations, et plus généralement, la faible qualité du secteur public.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S.Maisonneuve

avatar

Nombre de messages : 450
Age : 30
Localisation : Clermont
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Chômage et précarité des moins de 25 ans, propositions du PS   Mar 12 Déc - 20:27

Aprés ces quelque chiffres et ce rapport, je te reponds:
1) Je te passe la citation, j'eu aimé qu'ils s'inspirent du modele social democrate mais ce gouvernement en est incapable. Notamment parceque les contreparties sociales coutent cher.

2) les chiffres s'est fait.

3) Pour les deplacement, faisont preuve d'imagination, dans le cadre de la flexisecurité il faut que le reclassement s'effectue au plus prés de la réalité du terrain, ainsi on peut par exemple faire en sorte que tout le territoire national ne soit pas concerné mais seulement la region, ou les departements limitrophes du domicile principal. Cela permettrait de resoudre de facto la difference de taille comme un probleme.

4) la question de la massification des syndicats est en cour d'etude, les partenaires sociaux sont consultés ainsi que des experts sociaux economiques en la matiere. Personnelement je te donne mons avis: suppression du "ticket gratuit", seuls ceux qui adherent obtiennent le fruit de la lutte pour l'obtention du droit, c'est logique et trés efficace pour regler la question. Le vote obligatoire ne donnera que peu de poids car cela ne permet tout de même pas au syndicat d'obtenir un trésor de guerre ayant son poids dans la negociation, car en effet, l'argent detenu par le syndicat peut financer une greve longue, et remunéré les salariés y participant et ce pendant des mois. Ainsi les employeurs, conscient de cela prendront acte de cet argument de poids et la negociation sera plus equilibrée. De même le syndicat, voulant ne pas entamer le "magot" cherchera lui aussi une solution, ce qui apportera plutot qu'une lutte frontale et idiote, une conciliation. Préalable indispensable a la bonne marche de la société.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu Perona

avatar

Nombre de messages : 689
Age : 35
Localisation : Mozac
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Chômage et précarité des moins de 25 ans, propositions du PS   Mar 12 Déc - 20:44

Merci pour ta réponse très bien argurmentée. Je préfère que l'on débatte ainsi que d'utiliser les insultes comme Juju qui vaut pourtant mieux.

On n'est pas d'accord sur tout mais au moins notre débat pourra éclairer, je l'espère, nos camarades.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prs63.canalblog.com/
S.Maisonneuve

avatar

Nombre de messages : 450
Age : 30
Localisation : Clermont
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Chômage et précarité des moins de 25 ans, propositions du PS   Mar 12 Déc - 20:45

Je prefere aussi, je te remercie par ailleurs d'etre intervenu sur le sujet pendant que j'etais dans le cantal^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu Perona

avatar

Nombre de messages : 689
Age : 35
Localisation : Mozac
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Chômage et précarité des moins de 25 ans, propositions du PS   Mar 12 Déc - 20:53

De rien Cil-vin. Allez une petite dédicace pour toi : vive le Cantal libre et socialiste.

Plus sérieusement, t'as un truc à ajouter à ce débat sur la flexisécurité ?


Dernière édition par le Mer 13 Déc - 19:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prs63.canalblog.com/
S.Maisonneuve

avatar

Nombre de messages : 450
Age : 30
Localisation : Clermont
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Chômage et précarité des moins de 25 ans, propositions du PS   Mar 12 Déc - 20:55

Honnetement a part que tu me recitfie ce surnom rien a ajouter^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu Perona

avatar

Nombre de messages : 689
Age : 35
Localisation : Mozac
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Chômage et précarité des moins de 25 ans, propositions du PS   Mar 12 Déc - 20:56

Cela ne s'écrit pas comme ça ? Désolé, je croyais que tout le monde te nommait comme ça. Tu veux que je mette quoi à la place ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prs63.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chômage et précarité des moins de 25 ans, propositions du PS   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chômage et précarité des moins de 25 ans, propositions du PS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dukan pour perdre moins de 5kg... ça m'inquiète...
» Données de moins de 100 ans
» huiles essentielles pour enfant de moins de 3 ans ?
» Les fruits et légumes les plus et moins pollués
» bon plan pour payer le lait moins cher?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la jeune gauche 63 :: Les chantiers de la rénovation :: Débat général-
Sauter vers: