Forum de la jeune gauche 63

Forum de la jeune gauche 63
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Débat sur les OGM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sam15

avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 12/07/2006

MessageSujet: Débat sur les OGM   Sam 10 Fév - 14:58

La cour de cassation a validé la condamnation d'une dizaine de faucheur volontaire dont José Bové, Noël Mamère et Gérard Onesta. Malgré la médiatisation de ces affaires le gouvernement refuse de lancer un véritable débat sur ce sujet de santé publique. Une fois de plus les seuls meusures prise sur cette question sont un renforcement de la répression policiare. L'Europe n'est pas neutre non plus puisque c'est elle qui a tranché le débat depuis longtemps en autorisant la production d'OGM sur le sol européen.
Aujourd'hui nous les sommes les cobayes d'un produit dont on ignore les conséquences à long terme sur l'organisme. La droite a une fois de plus fait passer les intérêts économiques avant les intérêts humains.

Ci jointe une vidéo interdite d'antenne de "90 minutes" sur le sujet :
http://video.google.fr/videoplay?docid=-8996055986353195886&q=90+minutes


Dernière édition par le Mar 13 Fév - 16:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérôme



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Re: Débat sur les OGM   Lun 12 Fév - 22:01

Comme tu le dis très bien, la question des OGM est un enjeu de société et c'est inacceptable que la Commission ou le gouvernement imposent leur culture aux citoyens, sans tenir compte de leur volonté alors que 80% d'entre eux les refusent.
Outre les questions de santé, les OGM représentent un danger pour l'agriculture française. Le risque est que s'ils s'imposent, la majeure partie de la production sera absorbée par de grandes firmes agro-alimentaires qui les utiliseront, au détriment des petits exploitants qui ne pourront pas faire face à cette concurrence et qui seront condamnés à disparaître, comme c'est déjà le cas aux Etats-Unis.
C'est donc au peuple de trancher sur cette question vitale pour l'avenir de notre agriculture et de notre santé. Les élections présidentielles seront une bonne occasion de faire entendre notre voix, Ségolène proposant l'interdiction de leur culture. Alors tous aux urnes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu Perona

avatar

Nombre de messages : 689
Age : 35
Localisation : Mozac
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Débat sur les OGM   Lun 12 Fév - 22:01

Une précision : cette séquence vidéo n'a jamais été censurée ou interdite d'antenne. Le reportage a bien été diffusé sur Canal+ dans l'émission 90 minutes début 2005.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prs63.canalblog.com/
juju

avatar

Nombre de messages : 193
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Débat sur les OGM   Mar 13 Fév - 15:18

Censuré ou non, matthieu, je pense que tu seras d'accord sur le fait que cela ne puisse pas rendre pour autant la situation plus acceptable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam15

avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 12/07/2006

MessageSujet: Re: Débat sur les OGM   Mar 13 Fév - 17:00

(Après vérification cette vidéo à bien était diffusée sur Canal j'aurais du vérifié mes sources désolé)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu Perona

avatar

Nombre de messages : 689
Age : 35
Localisation : Mozac
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Débat sur les OGM   Mer 14 Fév - 0:24

Juju, je ne faisais que préciser la question de la diffusion de cette vidéo qui s'avère finalement non censurée.

Personnellement, je me suis prononcé clairement dans ma commune pour une cantine scolaire sans OGM. Tu déduiras par la suite que les OGM ne sont vraiment pas ma tasse de thé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prs63.canalblog.com/
S.Maisonneuve

avatar

Nombre de messages : 450
Age : 30
Localisation : Clermont
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Débat sur les OGM   Lun 26 Fév - 13:07

Tout doux sur l'Europe et les OGM car non, bien que cela vous deçoivent qu'elles puissent faire des choses bien, pour le coup sa politique envers les OGM est juste puisqu'elle les encadre fortement en limitant voire interdisant la culture en plein champs. C'est une directive qui dispose cela or le gouvernement Français ne la transpose toujours pas en droit Français... Alors la demagogie avec le "c'est la faute a ces mechants technocrates bruxellois" ca va ptetr commencer à suffire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu Perona

avatar

Nombre de messages : 689
Age : 35
Localisation : Mozac
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Débat sur les OGM   Mar 27 Fév - 17:08

Enfin ! Le 14 février, le ministre de la recherche, François Goulard, a annoncé que la directive européenne de 2001 sur les OGM sera transposée en droit français par décret. Et oui, la droite a tellement attendu... volontairement, car elle défend la mise sur le marché des OGM. Soyons clairs.

Il est tout de même dommage que l'on ait pris tant de retard (depuis 2001 !), que l'on prive la représentation nationale de toute possibilité de débat. Le projet de loi initial, avant que l'on décide finalement de passer par décret, serait bien trop timoré. Les mesures préventives seraient très légères !

Encore une raison de préférer que la gauche gagne la présidentielle...

Pour connaître la directive européenne :
http://europa.eu.int/eur-lex/lex/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=CELEX:32001L0018:FR:HTML
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prs63.canalblog.com/
Matthieu Perona

avatar

Nombre de messages : 689
Age : 35
Localisation : Mozac
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Débat sur les OGM   Sam 17 Mar - 15:50

Comparons les programmes des quatre principaux candidats sur la question des OGM.

Nota : Les argumentaires sont extraits des programmes des différents candidats relevés sur leur site Internet.


François BAYROU (UDF) :
"Sur les OGM, je prône la transparence et la démocratie".

François Bayrou veut sortir du silence sur les OGM. Rétablir la démocratie, c’est partir d’une information scientifique indiscutable, qui permette au Parlement de trancher.

" Le sujet des OGM révèle le manque de démocratie dans notre pays. Comment peut-on accepter que, sur une question aussi importante, qui nécessite des débats approfondis, les élus du peuple aient été tenus pour quantité négligeable ? C’est une preuve du dysfonctionnement de notre démocratie que le Parlement n’ait pas été invité à discuter des OGM. Je suis pour que le Parlement puisse se saisir du sujet des OGM, qu’il ait la possibilité de se prononcer sur des analyses, et de voter des résolutions.

Nous avons besoin d’une démarche scientifique sur les effets réels des OGM. Je propose une conférence scientifique générale sur les OGM, sous l’égide par exemple de l’Académie des Sciences. Cela doit permettre de sortir du silence officiel maintenu en France sur cette question - alors qu'il y a aujourd’hui dans le monde 85 millions d’hectares de cultures OGM, dont 50 millions aux États-Unis, et que ces cultures se développent à vitesse croissante au Brésil, en Inde, en Chine.

Commentaire : S'il est louable qu'il se prononce sur une étude scientifique d'ampleur nationale et encadrée, il ne dit rien sur le principe de précaution et ne répond aux inquiétudes actuelles des citoyens, des associations de protection de la nature et des consommateurs. Quid des essais en plein champ ?

***


Jean-Marie LE PEN (FN) :
- Étant donné le fort développement des OGM – spécialement outre-Atlantique – il est nécessaire de poursuivre toutes les recherches en France sur les OGM. Celles-ci doivent cependant être effectuées dans des espaces confinés. De plus, outre le respect du principe de précaution (impliquant plusieurs années de retour de connaissance, à l’exemple de la législation sur les médicaments, sur l’absence de conséquences collatérales nuisibles), tout OGM ne doit pouvoir être cultivé et commercialisé que si sa reproduction dans la nature est rendue impossible. Par ailleurs, la chaîne de traçabilité des produits OGM doit être totalement respectée de façon à garantir l’information du consommateur.

- Moduler le taux de TVA en fonction de l’absence totale ou partielle d’OGM dans les produits.

Commentaire : Si ces propositions semblent séduisantes, elles cachent en réalité la défense du lobbying ultra-productiviste ; il prend acte de l'inéluctabilité de cette culture dont on ne sait pas si elle est totalement saine pour la santé et l'environnement. Jean-Marie Le Pen n'explique pas comment il applique le principe de précaution, ni les modalités de la recherche scientifique qu'il dit pourtant souhaiter. Enfin, la modulation du taux de TVA est encore une idée trompe-l'oeil. Cela revient à dire : je reconnais quand même que la France autorise quand même des produits plus dangereux que d'autres. Est-ce moralement acceptable ?

De plus, ces "belles propositions" sont contrebalancées par le discours-programme du candidat lui-même, tenu à Nantes le 11 février dernier : "Quant à Monsieur José Bové, c'est un bobo déguisé en gaulois et jouant au paysan, qui utilise l'écologie comme une arme de subversion. Dans les années 70, il s'en servit sur le plateau du Larzac dans son combat anti-militariste. Aujourd'hui, en détruisant en France les champs d'expérimentation OGM, d'une part, il viole le droit de propriété, de l'autre, il sert les intérêts des grands groupes agro-alimentaires américains, qui veulent avoir le monopole mondial des brevets". Il ne remet donc nullement en cause la culture en plein champ, source de toutes les inquiétudes et l'on remarque ce qu'il pense de ceux qui luttent publiquement pour la médiatisation de ce danger potentiel...


***


Ségolène ROYAL (PS, PRG, MRC) :

Proposition 66 du Pacte présidentiel :
Arrêter les cultures OGM en plein champ : dans l’attente des résultats d’un grand débat public qui définira la politique à mettre en œuvre pour ne pas handicaper les cultures conventionnelles et préserver le développement de l’agriculture biologique.

Commentaire : C'est clair et précis, non ? Cet engagement répond bien au débat actuel, et a écouté la position majoritaire de nos concitoyens.

***


Nicolas SARKOZY (UMP) :

Discours lors de la convention UMP sur l'agriculture et le monde rural - 18 octobre 2006 (extrait):
"Comme beaucoup de consommateurs et d’agriculteurs, je ne perçois pas, pour le moment, le service réellement rendu par les OGM qui sont mis en culture dans le monde. Je partage donc leurs réticences à ce que nous les utilisions. Je pense en revanche que nous devons poursuivre l’effort de recherche : en premier lieu, parce que c’est la condition de notre indépendance scientifique vis-à-vis de pays qui investissent massivement dans les OGM et qui pourraient être tentés plus tard de nous imposer leurs vues ; en second lieu, parce que rien ne permet d’exclure que les OGM permettent un jour, dans des conditions totalement sûres, des avancées spectaculaires en matière environnementale, en matière d’alimentation humaine, et même en matière médicamenteuse. La France ne doit donc pas rester à l’écart".

Commentaire : C'est contradictoire ; Nicolas Sarkozy ne comprend pas bien l'intérêt des OGM mais en même temps, il voit une nécessité pour plus tard. Il n'entend pas les inquiétudes des citoyens. Il n'y a aucune considération pour le principe de précaution. Seul prime la compétition et le profit que l'on pourrait en tirer... sans doute au détriment de l'environnement, de la santé, et de la non-appropriation du vivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prs63.canalblog.com/
casinoroyal!!



Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: petite rectification...   Sam 14 Avr - 11:49

Les OGM (organismes génétiquement modifiés) sont des plantes (le plus fréquemment) dont on a modifié le patrimoine génétique pour leur permettre, par exemple, de résister à un herbicide, de fabriquer un insecticide naturel ou de produire un médicament.
Actuellement, en France, les OGM sont utilisés uniquement pour les cultures de maïs. La surface cultivée est faible : en 2006, il n'y avait que 5 000 hectares d'OGM cultivés en France, soit moins de 0,02% de la surface agricole française. Il s'agit essentiellement du maïs génétiquement modifié MON 810 de la firme Monsanto, dont l'autorisation de culture a été donnée en France en 1998 par le gouvernement de Lionel Jospin. Ce maïs est principalement exporté, en Espagne notamment.
Certains OGM peuvent également être importés pour la consommation humaine ou animale, mais pas cultivés. C'est le cas du maïs MON 863 de Monsanto, qui est un maïs doux.
Les OGM cultivés ou importés en France rendent actuellement service uniquement aux agriculteurs, peu ou pas aux consommateurs ou à l'environnement. Dans le futur, cependant, les OGM pourraient rendre de grands services en santé humaine, pour satisfaire les besoins alimentaires et non-alimentaires mondiaux, pour préserver l'environnement.

La position de Nicolas Sarkozy :

Poursuivre la recherche, y compris en plein champ

Si force est de constater que le service rendu actuellement par les OGM est essentiellement d'ordre commercial, nul ne peut exclure que les OGM rendront un jour de grand service pour l'environnement, la santé humaine, la nutrition mondiale, l'énergie.
Il est donc impératif de poursuivre la recherche, y compris en France, car il serait catastrophique que nous soyons dépendants d'une recherche réalisée ailleurs, aussi bien pour nous faire notre propre idée sur les risques que pour pouvoir tirer nous aussi avantage des éventuels bénéfices des OGM.
Lorsque c'est nécessaire, la recherche doit inclure des essais en plein champ (c'est-à-dire des recherches menées sous la forme de culture à l'air libre). Chacun peut comprendre que c'est seulement en plein champ que l'on mesure exactement le comportement d'un OGM, ses risques et son éventuel intérêt. Et les fauchages de ces essais sont pour leur part inacceptable.
En revanche, il faut renforcer les règles de sécurité qui s'appliquent à ces essais, ainsi que la transparence, en associant systématiquement les agriculteurs, les associations environnementales, les représentants des consommateurs, les riverains à leur suivi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju

avatar

Nombre de messages : 193
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Débat sur les OGM   Dim 15 Avr - 12:30

Poursuivre la culture en plein champ et renforcer la sécurité ?! Mais quel est l'abruti qui à dit une chose pareil ! Ah oui Sarkozy ! Cet homme à l'esprit très controversé !
Même un enfant sait que la culture d'O.G.M en plein champ contamine les autres cultures biologiques à des kilomètres à la ronde ! renforcer la securité ??!!!
Baliverne ! Laisse moi deviner Casinoroyal, ton candidat va faire une loi pour interdire aux OGM de contaminer les autres cultures sous peine de foutre les pieds de maîs délinquants en prison ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Débat sur les OGM   

Revenir en haut Aller en bas
 
Débat sur les OGM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la jeune gauche 63 :: Actualité :: Vos réactions-
Sauter vers: