Forum de la jeune gauche 63

Forum de la jeune gauche 63
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Aller plus loin que la Taxe Tobin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thibaut Meunier

avatar

Nombre de messages : 667
Localisation : La Moutade
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Aller plus loin que la Taxe Tobin   Jeu 22 Fév - 2:28

Symbole de la prise de conscience internationale du nouveau regime capitaliste, la Taxe Tobin issue de la réflexion du prix Nobel de Sciences Economiques du même nom, est un premier pas dans l’ébauche de la nouvelle régulation économique. Portée par le mouvement A.T.TA.C. et une grande partie de la Gauche internationale, cette mesure contient une forte charge symbolique : elle est un instrument nouveau de l’affirmation du primat du politique sur la sphère économique. La taxation des flux financiers est une revendication de justice sociale qui contrecarre la dynamique libérale mondiale. Sans rejeter le cadre international, ce genre de taxes donne à l’action politique une autre dimension.

Militants réformistes, nous sommes convaincus de la nécessité de se battre pour la mise en place de règles de ce type au niveau européen puis mondial.

La taxe Tobin répond à deux objectifs :

1) réduire la spéculation financière que l’on peut considérer comme moralement choquante et qui est aussi économiquement dangereuse vus les risques de crises qu’elle porte 2) financer, grâce au produit forcément élevé de cette taxe, l’aide au développement des pays les moins avancés.

Sur ces deux questions, le concept de la taxe Tobin offre une réponse pertinente indéniable. Mais il nous faut aller plus loin dans les propositions en prenant en compte les déficiences de cette mesure.

En effet, l’un des dangers réside dans le fait de vouloir confier l’aide aux pays les moins avancés à une hypothétique taxe. Ce qui peut fournir une incitation supplémentaire aux pays développés pour réduire encore leur aide aux pays les moins avancés à l’heure où celle-ci est encore largement insuffisante. L’aide aux pays les moins avancés doit rester un effort et une volonté politiques et pas seulement un financement laissé aux mécanismes du marché. Il est donc nécessaire de ne pas limiter les relations Nord/sud à ce simple instrument, mais de le coupler avec d’autres types de mesures.

On peut bien évidemment penser à l’annulation de la dette des pays les moins avancés. L’internationale Socialiste en a fait sa campagne annuelle. Beaucoup de militants politiques se battent dans le même sens par l’intermédiaire de pétitions.

Mais là encore, si cela peut être perçu comme un premier pas vers plus de solidarité internationale, il est urgent de ne pas s’arrêter à cela. Les réductions ou annulations de dettes concernent effectivement la dette publique des pays concernés alors que 80 % de l’endettement de ces pays sont d’origine privée (banques internationales). Là encore le secteur financier doit être mis à contribution et " repensé " si l’on veut construire les régulations et le développement de demain.

Pour revenir à la taxe Tobin, celle-ci n’est pas l’unique moyen de freiner la spéculation. Surtout elle ne se cantonne aux mouvements financiers internationaux. Or, la spéculation s’exprime encore très fortement sur les marchés financiers nationaux et elle est l’uvre exclusive d’agents bien identifiés : les banques et autres intermédiaires financiers. Si on veut véritablement maîtriser la spéculation, il est alors possible i d’imposer une taxation des profits bancaires supplémentaires et ce en fonction de leur activité spéculative. Ce qui est assez direct dans la mesure où plus une banque spécule, plus elle prend de risques ce qui correspond mécaniquement à des profits "exceptionnels". La taxation des profits selon un barème établi est alors directement applicable.

Dans la même logique, nous savons qu’il est urgent de stopper la spéculation immobilière. La taxe Tobin ne répond pas à cette exigence. Or, nous savons que ce genre de spéculation est généralement à la source de toutes les autres, et qu’elle provoque une véritable exclusion des couches les moins favorisés en termes de choix de lieu de vie et d’accession à la propriété.

La taxe Tobin est une mesure symboliquement forte. Mais elle peut être l’unique réponse de la Gauche en terme de régulation financière internationale. D’autres instruments de justice sociale sont à inventer, qui sont autant de nouveaux combats pour demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mjs63.org
 
Aller plus loin que la Taxe Tobin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A lire, pour aller plus loin......!
» Taxe douaniere des USA
» Eco-taxe et compensation
» La TAXE carbonne, vous en pensez quoi?
» Loin de Corpus Christi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la jeune gauche 63 :: Les chantiers de la rénovation :: Débat général-
Sauter vers: