Forum de la jeune gauche 63

Forum de la jeune gauche 63
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Et si on s’intéressait au monde carcéral ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thibaut Meunier

avatar

Nombre de messages : 667
Localisation : La Moutade
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Et si on s’intéressait au monde carcéral ?   Jeu 1 Mar - 20:31

Vétusté, insalubrité, surpopulation, violence, ces quelques mots reflètent aujourd’hui l’état des prisons françaises. En effet, le monde civil s’offusque souvent de la condition des détenus tout en ayant néanmoins ce sentiment parfois égoïste : « ça ne m’arrivera pas, je respecte la loi ». Or cette phrase anodine met en cause la société dans son ensemble. Quel modèle républicain peut supporter d’enfermer ses détenus sans qu’il y ai un sens donné à la peine ou du moins une perspective réelle de réinsertion ? L’isolement de certains individus dangereux doit inévitablement se faire par l’emprisonnement, sans pour autant que la prison devienne un palliatif à la suppression des hôpitaux psychiatriques. A l’heure actuelle, 30 à 40% des détenus qui résident en prison sont considérés comme psychiquement instables n’ont par ailleurs pas accès à des soins spécifiques qui leur seraient pourtant d’une nécessité criante. Il en va du vivre ensemble que de se soucier des conditions de vie des condamnés et notamment ceux à des petites peines dont la réinsertion n’est en aucun du ressort d’une simple claustration qui souvent s’accompagne de prises de substances illicites afin de supporter un environnement indigne d’un pays qui se targue des droits de l’homme. Les propositions de Ségolène Royal consistant à développer les peines alternatives à la prison font sens cars seul un sentiment d’utilité générale pourrait garantir une prise de conscience de la part de certains individus qui ne trouvent plus leur place dans la société actuelle ; mais elles ne sauraient occulter une réflexion en profondeur sur le monde carcéral. C’est aussi un enjeu de la présidentielle, un combat des socialistes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mjs63.org
juju

avatar

Nombre de messages : 193
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Et si on s’intéressait au monde carcéral ?   Ven 2 Mar - 10:35

Ce qu'il faut, c'est construire de nouvelles prisons car si les conditions de vie y sont mauvaises, cela résulte du manque de place !
Néanmoins, tu as raison, il est stupide de dire cela ne me regarde pas car je respecte la justice, car celle-ci commait des erreurs, et n'importe qui peut se retrouver au violon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
buckeye



Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Et si on s’intéressait au monde carcéral ?   Jeu 31 Mai - 21:16

Tout à fait d'accord avec toi, thibault. Je ne connais pas très bien le sujet, mais en me documentant sur Internet, j'en arrive au même constat que toi: la situation des prisons est visiblement dramatique et il faut améliorer très rapidement cette situation (c'est ce que disent tous les rapports sur la question ).

Je me permets juste de te soumettre cette analyse de M. Badinter qui est intéressante et qui répond un peu à ton questionnement je pense.

"Ceci m’avait tant préoccupé, quand j’étais à la chancellerie, où, avec des moyens très médiocres, j’ai fait l’impossible, dans un climat d’impopularité tout à fait marqué, pour humaniser et améliorer, tant que faire se pouvait, la condition carcérale. J’avais été frappé par l’accueil négatif dans la population, j’avais aussi été frappé par le fait que je me heurtais au sein du gouvernement, présidé pourtant à ce moment-là par des hommes de cœur.
Et notamment Pierre Mauroy : à chaque fois que je plaidais pour la nécessité d’améliorer les prisons, il me disait : « Tu as raison, mais nous avons tant de priorités. » Il les énumérait, et elles étaient exactes, depuis les personnes âgées, les chômeurs en fin de droits, l’emploi des jeunes…On avait toute la liste des besoins sociaux qu’il nous fallait satisfaire en priorité.
On avait une enveloppe, on progressait chaque année un peu plus, mais jamais ce qui était nécessaire pour réussir une transformation.

Je suis arrivé à la conclusion que dans une démocratie une loi d’airain pesait sur la prison. Cette loi d’airain est simple et, à ma connaissance, partout vérifiée : vous ne pouvez pas améliorer le sort des détenus au-dessus du seuil de la condition sociale du travailleur libre le plus défavorisé. Là se situe notre limite dans une démocratie. Tout simplement parce que l’opinion publique n’accepterait pas l’idée que celui qui travaille et qui vit dans une condition très difficile se trouverait dans une condition moins favorable, en travaillant, que celui qui est en prison et dont l’opinion considère qu’il est là parce qu’il a méconnu la loi. Vous vous heurtez sur ce palier-là, cela a été vérifié sur 50 ans et j’ai eu l’occasion de le vérifier dans bien des lieux. Vous avez une relation directe entre le progrès social et le progrès carcéral possible. Quand je dis le progrès social, m’adressant en particulier à Bertrand, je veux dire le progrès social des plus défavorisés. C’est cette condition-là qui signe la possibilité de progrès. Je dis cela pour rappeler ce que disait Pierre Mauroy : « Il y a d’autres priorités qu’il faut d’abord que je satisfasse. » On en revient toujours à cela. Et vous vérifiez finalement où sont les seuls établissements que l’on peut considérer comme concevables, dans les social-démocraties les plus avancées du Nord de l’Europe, parce que, là, les conditions des plus défavorisés ne sont pas telles qu’elles interdisent la satisfaction d’une condition carcérale possible. Et cela explique pourquoi, après tant de rapports, tant d’efforts, on a le sentiment que l’on piétine. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwénolé Jouannic



Nombre de messages : 126
Age : 33
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: Et si on s’intéressait au monde carcéral ?   Ven 1 Juin - 12:37

Cela fait tres longtemps que l'on parle de la situation dans le milieu carcéral. Et tres vite, j'ai réfléchit à ce qui pouvait être fait, à ce qui devrait être fait. La prison est-elle la seule réponse aux fautes commises par les détenus? et puis quelles alternatives à la prison?

Ne serait-il pas plus intélligent de privilégier un encadrement à titre éducatif ou de "remise dans le droit chemin" ou un placement en millieu hospitalier plutôt que d'enfermer des jeunes casseurs, des violeurs, des drogués, certain malades psychiatriques et tout plein d'autres exemples précis?

Construire de nouvelles prisons est je pense une érreure car cela ammenerai à un durcissement de la loi, une "facilitation" à l'incarcération, et à terme, les prisons seraient dans le même état qu'à l'actuel mais en plus grand nombre.

Je priviligierai plutôt l'instauration de ce que j'appellerai des "centres éducatifs à la répréssion". On réprime tout en rééducant.

Et bien sur, il faut avant-tout réfléchir sur les causes... Pourquoi ces personnes enfreignent la loi?. Prenons le problème à la base. Et pour cela, une petite métaphore vrai : Quand on coupe la tête du lézard il meurt. quand on lui coupe la queue.. elle repouse.

Gwénolé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valentin

avatar

Nombre de messages : 38
Age : 26
Localisation : Chamalière
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: Et si on s’intéressait au monde carcéral ?   Ven 1 Juin - 19:04

Citation :
Ne serait-il pas plus intélligent de privilégier un encadrement à titre éducatif ou de "remise dans le droit chemin" ou un placement en millieu hospitalier plutôt que d'enfermer des jeunes...

oui je suis pûtôt pour cette alternative mais on risquerait d'être confronté au problème qu'énonçait buckeye:
Citation :
vous ne pouvez pas améliorer le sort des détenus au-dessus du seuil de la condition sociale du travailleur libre le plus défavorisé.

il est vrait que construire plus de prisons serait une erreur et que ça menerait à "une "facilitation" à l'incarcération" (surtout sous Sarkozy)

Serait-il possible de créer des sorte de "goulags améliorés" afin d'utiliser les prisonniers en les faisant travailler difficilement durant leur premières années d'incarcération (afin de leur faire regrété leur fautes), puis 2, 3 année aprés on les suis médicalement (par exemple dans "les centres éducatif à la repression" que tu propose) en tentant de les remettre sur "le droit chemin". ceci n'est qu'une simple proposition.

Je croit que c'est Victor Hugo qui a dit "fermer une prison, et ouvrez une école"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thibaut Meunier

avatar

Nombre de messages : 667
Localisation : La Moutade
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Et si on s’intéressait au monde carcéral ?   Ven 1 Juin - 21:18

[quote="valentin"]
Citation :

Je croit que c'est Victor Hugo qui a dit "fermer une prison, et ouvrez une école"

la phrase exacte c'est: Ouvrir une école c'est fermer une prison
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mjs63.org
Gwénolé Jouannic



Nombre de messages : 126
Age : 33
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: Et si on s’intéressait au monde carcéral ?   Lun 4 Juin - 13:07

"Ouvrir une école c'est fermer une prison" disait victor hugo en effet...
D'où peut-être l'idée que j'évoquais de créer "des centres éducatifs à la répréssion". une école de la répréssion... non pas une école où l'on apprend à réprimer mais une école où l'on apprend aux réprimés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si on s’intéressait au monde carcéral ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si on s’intéressait au monde carcéral ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vis ma vie de maton, le monde carcéral comme vous ne l'avez jamais lu
» master 2 "monde du livre" à aix
» Rejetons les paroles sans valeurs de ce monde éloigné de Dieu
» Etes-vous intéressé par la réunion au musée royal en 2010 ?
» Institut du Monde Arabe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la jeune gauche 63 :: Les chantiers de la rénovation :: Débat général-
Sauter vers: