Forum de la jeune gauche 63

Forum de la jeune gauche 63
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un ministere de l'immigration et de l'identité nationale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
S.Maisonneuve

avatar

Nombre de messages : 450
Age : 30
Localisation : Clermont
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Un ministere de l'immigration et de l'identité nationale   Ven 9 Mar - 17:53

Voici la derniere trouvaille de candidat UMP: un ministere de l'immigration et de l'identité nationale! La droite dite Republicaine prends parfois des postures etranges et ce minitere ne m'inspire que de la mefiance: l'identité nationale cela sent bon les odeurs frontistes putrides. Quant aux prerogatives je me demande ce que cela peut etre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thibaut Meunier

avatar

Nombre de messages : 667
Localisation : La Moutade
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Un ministere de l'immigration et de l'identité nationale   Ven 9 Mar - 18:10

Matthieu Perona a écrit:
Hier soir sur France 2, Nicolas Sarkozy a donné son modèle de gouvernement : resserré avec seulement 15 membres, dont un tout à fait nouveau...

Un pas supplémentaire dans la singerie de Jean-Marie Le Pen a été franchi : il souhaite créer, pour la première fois en France , un "ministère de l'Immigration et de l'identité nationale". Le ministère de l'Intérieur s'occupe actuellement des questions d'immigration. Créer un ministère spécifique revient à jeter le discrédit sur la seule population étrangère. Bientôt, on aura le droit à un ministère de l'Immigration et de la délinquance puisque comme Jean-Marie Le Pen, le président de l'UMP les assimile.

Il a aussi prévu dès juillet 2007 de faire voter une énième loi sur l'immigration. Quand il déclare qu'il en fera un "thème d'action", ça fait peur ! Il utilise une population, comme bouc émissaire, pour servir ses ambitions présidentielles. Voilà le vrai visage de la droite, celle qui renie l'humanisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mjs63.org
Thibaut Meunier

avatar

Nombre de messages : 667
Localisation : La Moutade
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Un ministere de l'immigration et de l'identité nationale   Sam 10 Mar - 0:55

Sa promesse d'un "ministère de l'immigration et de l'identité nationale" est "la marque éclatante de la lepénisation des esprits", estime la LDH. Le candidat UMP a franchi "une frontière", estime Bayrou. Pour Hollande, Sarkozy est "dans un flirt poussé avec les thèses du FN".

L'intention de Nicolas Sarkozy de créer un "ministère de l'immigration et de l'identité nationale" s'il était élu a provoqué, vendredi 9 mars, des réactions très vives de l'UDF, de la gauche et des associations, qui lui reprochent, selon l'expression de François Hollande, de "flirter" avec les thèses de l'extrême-droite. "Nous sommes absolument scandalisés par cette référence qui constitue un appel de pied supplémentaire à l'extrême droite de la part de M. Sarkozy, décidément très désireux de récupérer ces voix", a déclaré Jean-Pierre Dubois, le président de la Ligue des droits de l'Homme, interrogé par l'AFP. "Je me demande jusqu'où ira cette dérive, cette ethnisation de la politique, cette intention affichée de trier les bons et les mauvais Français, les étrangers acceptables et les autres", a-t-il ajouté.

"Lepénisation des esprits"

"L'association entre immigration et identité nationale suggère, comme le martèle M. Le Pen depuis 15 ans, que les immigrés menacent l'identité nationale. C'est la marque éclatante de la lepénisation des esprits dont Nicolas Sarkozy est l'un des principaux artisans", a ajouté Jean-Pierre Dubois. "Il s'agit simplement une fois de plus de prendre en otages les étrangers à des fins électorales", assure-t-il. SOS Racisme abonde dans le même sens. Créer un "ministère de l'immigration et de l'identité nationale" "renvoie à une curieuse association d'idée: l'immigré se voit immédiatement suspecté dans une telle vision de mettre en danger une identité nationale à laquelle chacun a pourtant le droit de participer", a estimé l'association.

Sarkozy a franchi "une frontière"

"En enfermant dans la même phrase immigration et identité nationale", Nicolas Sarkozy a franchi "une frontière", a déclaré François Bayrou, sur Europe 1. "Puisque Simone Veil s'est prononcée pour Nicolas Sarkozy, je lui demande si elle est prête à apporter son soutien et sa caution à un ministère, ouvrez les guillemets, de l'immigration et de l'identité nationale", a-t-il poursuivi. "La Simone Veil que j'ai connue, je suis sûr qu'elle ne peut pas accepter cette approche", a-t-il ajouté. "Que l'on ait un ministère de l'immigration, pourquoi pas", a déclaré le député des Pyrénées atlantiques, "mais enfermer dans la même phrase immigration et identité nationale, il y a là une frontière franchie".

"Les mots ont un sens"

Quant au premier secrétaire du PS, François Hollande, il a souligné que "les mots ont un sens". "Immigration et identité nationale, je crains vraiment que dans cette campagne - il y avait déjà suffisamment de signes - Nicolas Sarkozy soit dans un flirt poussé avec les thèses du Front national" de Jean-Marie Le Pen. Interrogé sur France Info, François Hollande a aussi considéré que l'annonce de Nicolas Sarkozy était "un constat d'échec", puisqu'il est "ministre de l'Intérieur depuis cinq ans". "Il a fait voter deux lois sur l'immigration et maintenant, il nous annonce une nouvelle loi et un nouveau ministère", s'est étonné François Hollande. "S'il s'agit de contrôler les flux migratoires", a continué le numéro 1 du Parti socialiste, "le ministère de l'Intérieur y suffit. S'il s'agit d'assurer l'intégration, le ministère du Travail qui est responsable de la population y suffit".

"Bouc émissaire idéal"

"L'immigré est un bouc émissaire idéal", avait pour sa part dénoncé Faouzi Lamdaoui, secrétaire national à l'égalité et au partenariat équitable au Parti socialiste, jeudi soir. "Le ministre de l'Intérieur a une nouvelle fois désigné les immigrés et leurs familles comme des boucs émissaires". "En proposant de créer un 'ministère de l'immigration et de l'identité nationale' Nicolas Sarkozy s'arc-boute dangereusement sur des questions identitaires et laisse entendre que l'immigration est une menace potentielle pour la culture française", a-t-il ajouté.

Sarkozy promet une nouvelle loi sur l'immigration

"Ce n'est pas parce que François Bayrou est à l'affût de tout et que François Hollande est aux abois qu'il faut qu'ils racontent n'importe quoi", a déclaré lors d'un point de presse Xavier Bertrand, porte-parole de Nicolas Sarkozy. "L'immigration et l'identité nationale, personne n'est propriétaire de ces mots. Il n'y a rien de choquant, ni aucune connotation à immigration et à identité nationale. Ce serait faire injure aux Français qui sont d'origine étrangère", a déclaré son autre porte-parole, Rachida Dati. "Je veux un ministère de l'immigration et de l'identité nationale", avait déclaré Nicolas Sarkozy jeudi soir, soulignant qu'"aujourd'hui, ce dossier est éclaté en trois ministères différents". L'actuel ministre de l'Intérieur a précisé qu'il ferait voter dès juillet une nouvelle loi sur l'immigration "pour encadrer le regroupement familial". "Il y aurait trois conditions à poser pour qu'un étranger en France puisse faire venir sa famille: qu'il ait un logement pour les loger, (...) un travail pour la faire vivre et qu'on apprenne le français, ou en tout cas des rudiments de français avant de venir en France", a expliqué le candidat UMP. "Si on ne le fait pas, on ne peut pas s'intégrer. La langue de la France c'est le français", a rappelé le ministre de l'Intérieur. Nicolas Sarkozy a précisé que ce texte figurerait parmi les lois votées lors d'une session extraordinaire du Parlement qu'il convoquerait en juillet. (avec AFP, AP et Reuters)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mjs63.org
Thibaut Meunier

avatar

Nombre de messages : 667
Localisation : La Moutade
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Un ministere de l'immigration et de l'identité nationale   Sam 10 Mar - 10:17

« Je veux un ministère de l'immigration nationale et de l'identité
nationale ».


Propos de Nicolas Sarkozy dans l'émission de France 2 « A vous de juger » le
8 mars 2007.


En faisant de l'immigration une menace à « l'identité nationale »,
Nicolas Sarkozy s'aventure une nouvelle fois du côté des thèses
traditionnelles du Front National.


L'extrême droite française a fait en effet de la thématique
identitaire son fonds de commerce depuis les années 1970. C'est une vision
de l'immigration comme « agent dissolvant » d'une identité nationale figée
et préexistante que le candidat de l'UMP véhicule aujourd'hui. Ce repli
identitaire fait de la nation française un concept abstrait, qu'il faudrait
protéger de toute autre influence culturelle, sous peine de la voir
disparaître. Nicolas Sarkozy ressuscite la peur de « l'étranger »,
amalgamant immigrés intégrés de longue date dans la société française,
nouveaux arrivants réguliers et clandestins, tous porteurs du même danger :
celui de « dénaturer » la nation.


C'est oublier précisément que « l'identité » française est le produit
de vagues d'immigration successives, qui ont toutes pris une part
essentielle à la construction de la nation et de son histoire. Nicolas
Sarkozy porte au contraire une conception nauséabonde de l'identité,
endossant les mots de la vulgate frontiste, en affirmant « *Je souhaite
qu'on ne puisse pas vivre en France sans respecter sa culture et ses valeurs
(…). C'est parce que je veux protéger la France et ses valeurs que je
souhaite que soient définis les principes de l'entrée et du séjour des
étrangers dans notre pays* » (discours prononcé à Cormeilles-en-Parisis, le
6 mars 2007).


Le candidat de l'UMP utilise une nouvelle fois le thème de
l'immigration et l'obsession de l'identité nationale à des fins
électoralistes, pour mieux éluder les vraies questions économiques et
sociales. Alors qu'il est Ministre de l'Intérieur depuis 5 ans, après avoir
fait deux lois répressives contre les immigrés, restreignant de façon
drastique les conditions d'accès au territoire français des immigrants et
des demandeurs d'asile, Nicolas Sarkozy annonce de nouvelles règles encore
plus dures pour les immigrés, qui créeront des conditions d'existence
inhumaines et un nombre de clandestins accru.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mjs63.org
juju

avatar

Nombre de messages : 193
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Un ministere de l'immigration et de l'identité nationale   Sam 10 Mar - 11:27

Et bien tôt la création d'une gestapo pour la répression contre l'immigration !
La suite au prochain numéro !
Non la c'est dépasser les limites , et après cela il dit vouloir lutter contre JMLP en prônant des méthodes similaires au F.N ?
Bizarre, bizarre !
Mai 2007, la naissance du Duce Français !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu Perona

avatar

Nombre de messages : 689
Age : 35
Localisation : Mozac
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Un ministere de l'immigration et de l'identité nationale   Dim 11 Mar - 13:32

Je reprends ici la réflexion d'un blogueur UDF, un certain Bruno (désolé mais son propos est quand même pas mal) :

Qu'est-ce que ça fait un Ministre de l'Identité nationale ?

Il arrive au Gouvernement, il s'attèle à quel dossier ? À part charmer les électeurs d'extrême-droite pour qu'ils votent "bien" aux élections législatives de 2007 et locales de 2008, il fait quoi ?
Il change les paroles de la Marseillaise ? Il se gargarise de laïcité et de valeurs républicaines ? [Sur ce point je suis en total désaccord, à l'UDF, ils ne savant pas ce que c'est la laïcité ; ce n'est pas leur culture politique]
Peut-être met-il en place des programmes renforcés de cours de Français pour les immigrants qui ne parlent pas notre langue. Mais dans ce cas-là, il existe un truc bien qui s'appelle l'Éducation nationale qui pourrait s'en occuper.
Ils porteront sur quoi, les projets de loi du Ministre de l'Identité nationale : sur le "rôle positif de la présence française outre-mer, notamment en Afrique du Nord"?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prs63.canalblog.com/
Matthieu Perona

avatar

Nombre de messages : 689
Age : 35
Localisation : Mozac
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Un ministere de l'immigration et de l'identité nationale   Lun 12 Mar - 19:35

Un ministère qui n'aura pas son fichier

Le Conseil d'Etat annule le ficher ELOI

PARIS (AP, lundi 12 mars 2007) - Le Conseil d'Etat a annulé lundi l'arrêté du ministère de l'Intérieur créant le fichier ELOI, destiné à lutter contre l'immigration clandestine, a-t-on appris auprès du Conseil d'Etat. La plus haute juridiction administrative a suivi les conclusions du commissaire du gouvernement. Celui-ci avait estimé qu'une telle collecte de données biométriques ne pouvait être mise en place par un simple arrêté ministériel, mais nécessitait un décret en Conseil d'Etat après avis de la Commission nationale informatique et libertés (CNIL).

"L'annulation prononcée par le Conseil d'Etat n'implique par elle-même aucune interdiction de créer à terme un fichier de la nature d'ELOI", précise le Conseil d'Etat dans un communiqué.

En effet, le principe même de l'existence de ce fichier a été autorisé par les parlementaires à l'article L. 611-3 du code de l'entrée et du séjour des étrangers et du droit d'asile.

Le ministère de l'Intérieur souligne avoir "pris acte de la décision" et que "cet arrêté, qui avait été soumis à la CNIL, a été annulé pour des motifs de pure forme". "Le Conseil d'Etat, en effet, n'a retenu aucun des arguments selon lesquels ce fichier méconnaîtrait les libertés: il s'est borné à juger que le fichier aurait dû être créé, non par un arrêté, mais par un décret en Conseil d'Etat".

Dans son communiqué, la place Beauvau précise "avoir saisi aujourd'hui la CNIL d'un projet de décret créant le traitement ELOI, afin d'améliorer le suivi et la mise en oeuvre des décisions d'éloignement des étrangers se maintenant sans droit sur le territoire".

En effet, il faudra que la CNIL rende un avis précisant la durée de conservation et les conditions de mise à jour des informations enregistrées dans ce fichier, tout comme les modalités d'accès à ce fichier des personnes fichées et les conditions dans lesquelles celles-ci pourront exercer leurs recours.

Le Conseil d'Etat avait été saisi par un groupe d'associations de défense des droits de l'Homme, qui dénoncent la profonde atteinte à "la protection des données personnelles en prévoyant d'enregistrer et de conserver des informations, qui ne sont pas strictement nécessaires à la poursuite d'objectifs légitimes".

"Cette décision vient rappeler que le ministère de l'Intérieur ne peut s'exonérer de toutes les règles de droit", a déclaré à l'Associated Press, Me Stéphane Maugendre, vice-président du GISTI. Parmi les plaignants se trouvent SOS Racisme, la Ligue des droits de l'Homme, le GISTI et la Cimade.

La finalité de ce fichier était, selon les termes de l'article 1er de l'arrêté, "de faciliter l'éloignement des étrangers se maintenant sans droit sur le territoire, par la gestion des différentes étapes de la procédure d'éloignement".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prs63.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un ministere de l'immigration et de l'identité nationale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un ministere de l'immigration et de l'identité nationale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Du nouveau ministere de la famille
» La Cité de l’immigration
» [Grand Thème] Immigration, sans papiers, travail clandestin
» l'immigration "choisie", un exemple espagnol
» MESURES IMMIGRATION ARABIE SAOUDITE ET EMIRATS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la jeune gauche 63 :: Présidentielle et législatives de 2007 :: Présidentielle et législatives de 2007-
Sauter vers: