Forum de la jeune gauche 63

Forum de la jeune gauche 63
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 un grand parti social démocrate?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
puccinet



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 28/04/2007

MessageSujet: un grand parti social démocrate?   Dim 29 Avr - 13:53

allez je mets les pieds dans le plat... que penseriez vous de la création d'un grand parti social démocrate comprenant le PS + une partie de l'UDF? à l'heure où la droite se "bushise" ou les partis d'extrême gauche perdent du terrain, ne serait-il pas temps d'imiter nos voisins allemands (SPD) et italiens (une grande coalition centre-gauche menée par prodi contre berlusconi)? ça serait vraiment le gage d'une rénovation de la vie politique française.
voili voilou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nathalie perchat

avatar

Nombre de messages : 325
Localisation : clermont ferrand
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: un grand parti social démocrate?   Dim 29 Avr - 14:51

Je pense que la création d'une coalition du type de celle de l'olivier en Italie est possible et se passera. Mais le "big bang" ne se fera pas maintenant, ni pendant les législatives, mais au cours des 5 ans qui viennent. Les responsables du PS, notamment François Hollande pour ne pas le nommer, n'ont pas voulu redéfinir de lignes idéologiques claires lors de notre dernier congrés au profit d'une synthèse, qui à mon sens a eu plus d'effets négatifs que positifs en occultant les débats importants, notamment sur l'Europe. Depuis, l'identité clairement social-démocrate défendue par Dominique Strauss-Kahn a été brocardée par une partie des grands leaders, et n'a pas obtenu un succès débordant chez les adhérents parce qu'elle mettait en évidence les complexités du monde dans lequel nous vivons la rendant moins visible et surtout lisible que ce que proposait Ségolène Royal. Beaucoup des soutiens de DSK ont voulu partir et fonder un parti social-démocrate à part entière, concurrent du PS. Il n'a pas voulu, jugeant que c'était le PS qu'il fallait transformer en un véritable parti social-démocrate.
Ce qui est en train de se passer permettra je pense de reconstruire une formation de ce type. Maintenant, il faut voir de quelle manière se passera cette recomposition. Je ne pense pas qu'il faille s'allier purement à l'UDF, mais proposer un projet clair. Ensuite, si une partie de l'UDF veut nous rejoindre qu'elle le fasse. Ce qui s'est passé en Italie est un peu différent, puisque le PC italien qui représente une force très importante au sein de la coalition a opéré sa mutation pour devenir clairement un parti réformiste. En France la recompositon peut prendre différentes formes: soit les partisans d"une gauche de la gauche" comprenant des leaders aussi bien du PS que de l'extrême gauche et des altermondialiste décident de former une formation à eux-seuls, ou une coalition tout du moins puisque je ne vois pas les trotskystes abandonner leur appareil politique, et proposent un projet clairement anti-libéral. Dans ce cas, la gauche se reconnaissant dans une orientation social-démocrate se recomposera dans un autre pôle. Cette configuration a le mérite de forcer chacun à prendre clairement position, à prendre ses responsabilités. Les responsables politiques s'enfermant dans des positions protestataires ne pourront rejeter leur échec sur des prises de position trop à droite du centre gauche, étant donné que les deux forces seront indépendantes.
Je ne crois pas vraiment à cette forme de rassemblement, puisqu'on l'a vu durant la camapagne, les forces de gauche anti-libérales n'ont pas réussi à s'unir.
Je pense donc qu'un pôle plus important, autour d'un PS à la ligne rénovée et assumée essaiera de se construire autour d'une identité social-démocrate davantage affirmée. Et ce d'autant plus qu'il se construira également contre une droite plus dure, ressemblant peut-être davantage à la droite espagnole ou italienne qu'à celle des Etats-Unis, c'est-à-dire une droite national-populiste au sein de laquelle cohabitent la droite dite républicaine et une partie de l'extrême droite. De Villiers a déjà appelé à rallier Sarkozy d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nathalie perchat

avatar

Nombre de messages : 325
Localisation : clermont ferrand
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: un grand parti social démocrate?   Dim 29 Avr - 15:09

Pour finir ce que je veux dire, c'est que je pense pas que l'on puisse construire sur simplement une rupture.
Si un séisme doit intervenir, la social-démocratisation du PS n’aurait de sens et d’intérêt qu’en tant que prise de conscience générale des adhérents (et donc majoritaire dans un Congrès), comme ce qui s'est passé en Allemagne, il faudrait que l'on fasse notre Bad-Godesberg, ou comme un Congrès de Tours "à l’envers ". Je le dis même si cela pourra appraître comme une stratégie étant trop enfermée dans la "stratégie de parti" parce que je pense que ne pouvons pousser à cette évolution SD que depuis l’intérieur du PS. Nous devons être clairs au sein du PS et à l’extérieur, et affirmer que nos références (à dépasser et à actualiser en tant que de besoin) sont les grands partis socio-démocrates de l’Europe germanique, italienne et scandinave. Et ne pas refaire le coup de la « 3ème force », stratégie qui n’a plus de sens dès lors qu’il n’existe plus dans le paysage le verrou d’un PCF « propriétaire » de près de la moitié de la gauche.
Enfin,il n'est pas question, pour moi, de m’engager dans la construction d’une formation dont la vocation serait de servir de caution gauche ou de conscience sociale aux centristes et dont la seule justification serait l’anti-sarkozysme. Je ne dis pas « A gauche, toute », mais je dis simplement « à gauche », tout court.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
puccinet



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 28/04/2007

MessageSujet: Re: un grand parti social démocrate?   Dim 29 Avr - 16:02

c'est intéressant ce que tu dis. C'est effectivement un mouvement qui devra (si cela se fait) partir de la base du ps .
je suis aussi convaincue que l'avenir du ps ne se situe pas à sa "gauche " et que il y a plus de divergences entre le ps et l'extrême gauche que entre le ps et le centre. et puis si Ségo est élue, on verra dans les faits les divergences se manifester avec l'extrême gauche (car elle le dit elle même des réformes seront nécessaires).
tiens une autre question, est-ce qu'on connait l'équipe gouvernementale de Ségolène si elle est élue? à peu près la même que celle de jospin? la parité ? nb de ministres? et qui serait PM et vice PM au dvpt durable?
merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nathalie perchat

avatar

Nombre de messages : 325
Localisation : clermont ferrand
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: un grand parti social démocrate?   Dim 29 Avr - 16:06

Concernant l'équipe gouvernementale de Ségolène Royal si elle est élue, elle n'a pas voulu répondre, on ne connait pas sa composition précise, mais il y aura différentes tendances c'est certain, représentant les gens qui ont voulu rejoindre le pacte présidentiel. Je pense qu'elle nommera des femmes évidemment, mais nous n'avons pas de précisions supplémentaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu Perona

avatar

Nombre de messages : 689
Age : 35
Localisation : Mozac
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: un grand parti social démocrate?   Dim 29 Avr - 16:15

Cela ne va pas vous étonner chers camarades droitiers, que moi le gauchiste ne vois aucunement l'intérêt de créer ce grand parti. On en revient à créer ce que dénonçait François Bayrou lors de cette campagne : la bipolarisation de la vie politique. Chouette vous nous proposez le système à l'américaine. Donc vous pensez qu'on a intérêt à être dans le même parti que François Bayrou, que des députés et des ministres prêts à se mettre avec l'UMP, à mener une politique bien à droite, bien libérale...

C'est votre choix : anticipez le mouvement que vous souhaitez tellement. Quittez dès maintenant le PS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prs63.canalblog.com/
nathalie perchat

avatar

Nombre de messages : 325
Localisation : clermont ferrand
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: un grand parti social démocrate?   Dim 29 Avr - 16:22

Matthieu Perona a écrit:
Cela ne va pas vous étonner chers camarades droitiers, que moi le gauchiste ne vois aucunement l'intérêt de créer ce grand parti.
C'est votre choix : anticipez le mouvement que vous souhaitez tellement. Quittez dès maintenant le PS.

En même temps, ce sont les premiers génés qui s'en vont. Depuis le temps que vous voulez partir, que vous l'annoncez (environ deux fois par an), que vous voulez créer cette fameuse grande formation anti-libérale. Anticiper le mouvement.... La position de Ségolène Royal qui souhaite l'ouverture au centre, plus celle de Dominique Strauss-Kahn clairement social-démocrate se réclamant de la coalition italienne représente environ juste 80% des adhérents au PS aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu Perona

avatar

Nombre de messages : 689
Age : 35
Localisation : Mozac
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: un grand parti social démocrate?   Dim 29 Avr - 16:26

Je ne suis pas gêné et je n'ai jamais annoncé deux fois par an que j'allais quitter le PS. Pas de caricature s'il te plaît. De plus ma situation politique personnelle est publique, mon parcours est connu (cf. La Montagne) : je suis très bien dans ce parti, même si je me bats tout comme toi, mais dans l'autre sens, pour sa réorientation. Je suis fier de ce parti qui a obtenu de grandes avancées sociales, mais j'analyse toujours pourquoi on ne répond plus à certaines attentes du peuple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prs63.canalblog.com/
Matthieu Perona

avatar

Nombre de messages : 689
Age : 35
Localisation : Mozac
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: un grand parti social démocrate?   Dim 29 Avr - 16:27

Tu parles de 80 % du parti. On verra au prochain congrès, n'anticipe pas.

Puis, encore faut-il que Ségolène Royal soit élue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prs63.canalblog.com/
nathalie perchat

avatar

Nombre de messages : 325
Localisation : clermont ferrand
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: un grand parti social démocrate?   Dim 29 Avr - 16:35

Matthieu Perona a écrit:
Je ne suis pas gêné et je n'ai jamais annoncé deux fois par an que j'allais quitter le PS. Pas de caricature s'il te plaît. De plus ma situation politique personnelle est publique, mon parcours est connu (cf. La Montagne) : je suis très bien dans ce parti, même si je me bats tout comme toi, mais dans l'autre sens, pour sa réorientation. Je suis fier de ce parti qui a obtenu de grandes avancées sociales, mais j'analyse toujours pourquoi on ne répond plus à certaines attentes du peuple.

Je parlais de JL Mélenchon, qui a annoncé après la victoire de Royal vouloir représenter la candidature unitaire de la gauche anitlibérale, puis qui a annoncé vouloir quitter le PS si des ministres UFD étaient nommés. (ce qui fait deux fois en un an, et je ne compte pas le réferundum européen, etc...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu Perona

avatar

Nombre de messages : 689
Age : 35
Localisation : Mozac
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: un grand parti social démocrate?   Dim 29 Avr - 16:39

En effet... Chacun fait ce qu'il veut. Je respecte les opinions de chacun.

Il est vrai que si l'on prend des ministres UDF, il ne sera sans doute pas le seul à se barrer du PS.

On vous laissera constituer une opposition de gauche au sein du Parti démocrate face à ceux qui sont tentés de faire alliance avec l'UMP. Bon courage par avance.

Mais j'espère que tout cela ne se produira pas. Je suis si bien au PS, un parti encore de gauche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prs63.canalblog.com/
S.Maisonneuve

avatar

Nombre de messages : 450
Age : 30
Localisation : Clermont
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: un grand parti social démocrate?   Dim 29 Avr - 23:36

OUI le Parti Socialiste devra dans les tout prochains mois se refonder, se remettre en question et pour la premiere fois s'assumer, les resultats du premier tour le montre, les electeurs ne sont pas dupes et la question du financement comme préalable a la depense est maintenant incontournable. Or la seule reponse que la gauche puisse apporter, c'est un programme social democrate qui embrasse une economie competitive pour permettre le financement des mesures sociales, plus que jamais necessaires dans une société qui se precarise.
Mais Segolene adopte d'ores et déjà trés largement des theses de ce type qui sont fondamentales pour l'avenir de notre pays: la revolution dans la democratie sociale, des progressions du pouvoir d'achat, la construction européenne, la nouvelle donne ecologique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S.Maisonneuve

avatar

Nombre de messages : 450
Age : 30
Localisation : Clermont
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: un grand parti social démocrate?   Dim 29 Avr - 23:39

Le parti socialiste a de plus vocation a avoir non pas 300 000 mais au moins 800 voire 900 000 adherents, auront donc vocation a rejoindre ce parti reformé et reformiste tout ceux qui aspirent au changement durable, au changement qui peut etre fait et qui sera mis en oeuvre, disposant alors de resultats certains. C'est tout du moins ce que j'apel de mes voeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu Perona

avatar

Nombre de messages : 689
Age : 35
Localisation : Mozac
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: un grand parti social démocrate?   Mar 8 Mai - 12:38

Georges Frêche dit qu'il faut créer un club de supporter, comme l'a d'ailleurs fait Nicolas Sarkozy pour l'UMP. Cela veut dire qu'on doit ouvrir grandes les vannes du parti ? Je ne le crois pas. On n'a rien à gagner à transformer le parti à la mode américaine. Où est passée la grande partie des nouveaux adhérents lors de cette campagne ? Je ne les ai pas bien vus distribuer des tracts avec mes camarades de section (à Mozac comme à Clermont).

Oui, on peut faire venir du monde ; je suis contre un parti fermé. Mais il vaut mieux primer la qualité, c'est-à-dire la formation politique. Je préfère des militants bien formés qui connaissent les valeurs communes de notre parti, les débats internes, son histoire, les textes fondamentaux, les courants, les écrits de chacun...

Étape 1 : formation - Étape 2 : adhésion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prs63.canalblog.com/
nathalie perchat

avatar

Nombre de messages : 325
Localisation : clermont ferrand
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: un grand parti social démocrate?   Mar 8 Mai - 12:56

Matthieu Perona a écrit:
Georges Frêche dit qu'il faut créer un club de supporter, comme l'a d'ailleurs fait Nicolas Sarkozy pour l'UMP. Cela veut dire qu'on doit ouvrir grandes les vannes du parti ? Je ne le crois pas. On n'a rien à gagner à transformer le parti à la mode américaine. Où est passée la grande partie des nouveaux adhérents lors de cette campagne ? Je ne les ai pas bien vus distribuer des tracts avec mes camarades de section (à Mozac comme à Clermont).

Oui, on peut faire venir du monde ; je suis contre un parti fermé. Mais il vaut mieux primer la qualité, c'est-à-dire la formation politique. Je préfère des militants bien formés qui connaissent les valeurs communes de notre parti, les débats internes, son histoire, les textes fondamentaux, les courants, les écrits de chacun...

Étape 1 : formation - Étape 2 : adhésion.

Oui, je crois qu'on va tous être d'accord là-dessus, sur le parti "de supporters". De toutes façons, Georges Frêche ne fait plus partie du PS (et j'espère qu'il ne sera pas réintégré au vu du congrès, étant donné l'importance de sa fédération), donc son avis il peut se le garder, je ne crois pas qu'il fasse référence.
Sur les nouveaux adhérents, on ne les a pas vu, peut-être les reverra-t-on soudainement à deux mois du congrès?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre Cortese

avatar

Nombre de messages : 86
Age : 33
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: un grand parti social démocrate?   Mar 8 Mai - 14:11

,


Dernière édition par le Mar 8 Mai - 14:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre Cortese

avatar

Nombre de messages : 86
Age : 33
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Réponse à Sylvain   Mar 8 Mai - 14:12

OUI le Parti Socialiste devra dans les tout prochains mois se refonder,se remettre en question et pour la premiere fois s'assumer,
Nous sommes d'accord
les resultats du premier tour le montre, les electeurs ne sont pas dupes et la question du financement comme préalable a la depense est maintenant incontournable.
Je te rappelle que le projet qui selon les "experts" coûtait le moins, était celui de Bayrou qui n'a pas franchi le premier tour. La seule chose que montre le vote du premier tour, c'est que sans les appels incessants du Ps au vote utile, Royal n'aurait pas passé le premier tour. Je trouve ça scandaleux de ne pas tenir compte de l'électorat de Royal composé d'une bonne moitié d'electeurs anti-libéraux !

Or la seule reponse que la gauche puisse apporter, c'est un programme social democrate qui embrasse une economie competitive pour permettre le financement des mesures sociales, plus que jamais necessaires dans une société qui se precarise.
Donc, c'est en exonérant de charges sociales les patrons, charges sociales qui financent les retraites et la Secu par exemple, qu'on finance les mesures sociales : avantager les patrons pour favoriser le prolétariat, c'est l'équation gagnante du social-libéralisme !

Mais Segolene adopte d'ores et déjà trés largement des theses de ce type qui sont fondamentales pour l'avenir de notre pays: la revolution dans la democratie sociale, des progressions du pouvoir d'achat, la construction européenne, la nouvelle donne ecologique.
Dommage qu'elle ait le même programme que Sarko sur l'immigration, sur les retraites, sur l'assouplissement des 35h, sujets où le candidat de la droite est apparu comme le plus convaincant aux yeux des francais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent présumey



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: un grand parti social démocrate?   Mar 8 Mai - 19:13

Effectivement le sujet de ce fil correspond au message que j'avais posté sur l' "avenir du PS".
Un élément et une question.
Si l'on se réfère à l'Italie et à la formation d'un parti "démocrate" par fusion de l'équivalent local du PS (qui est l'ancien PC ...) avec la démocratie-chrétienne Bayrou-Prodi, je crains fort que cette fine stratégie n'engendre, comme elle l'a déjà produit d'ailleurs ces dernières années, la victoire de la droite. Nul doute d'ailleurs que Sarkozy ou ses conseillers regardent vers l'Italie : en face d'une gauche aseptisée et blairisée (flanquée d'une aile "contestataire" et "antilibérale" qui complète le tableau), s'est construit une droite nouvelle et réconciliée entre post-fascistes et républicains, dans le culte du "modèle PME".
Une question : constatez-vous -comme cela me semble être le cas dans l'Allier- la quasi volatilisation de la plupart des adhérents à 20 euros d'il y a six mois -et par contre la présence, dans les soirées de dimanche, de jeunes salariés nombreux venus pour résister à Sarkozy ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nathalie perchat

avatar

Nombre de messages : 325
Localisation : clermont ferrand
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: un grand parti social démocrate?   Mar 8 Mai - 19:22

vincent présumey a écrit:
Un élément et une question.
Si l'on se réfère à l'Italie et à la formation d'un parti "démocrate" par fusion de l'équivalent local du PS (qui est l'ancien PC ...) avec la démocratie-chrétienne Bayrou-Prodi, je crains fort que cette fine stratégie n'engendre, comme elle l'a déjà produit d'ailleurs ces dernières années, la victoire de la droite. Nul doute d'ailleurs que Sarkozy ou ses conseillers regardent vers l'Italie : en face d'une gauche aseptisée et blairisée (flanquée d'une aile "contestataire" et "antilibérale" qui complète le tableau), s'est construit une droite nouvelle et réconciliée entre post-fascistes et républicains, dans le culte du "modèle PME".
Une question : constatez-vous -comme cela me semble être le cas dans l'Allier- la quasi volatilisation de la plupart des adhérents à 20 euros d'il y a six mois -et par contre la présence, dans les soirées de dimanche, de jeunes salariés nombreux venus pour résister à Sarkozy ?

Sur le parti de l'olivier, qui a abouti à la victoire en Italie, pour ma part, je me suis déjà exprimée plus haut.
Sur les adhérents à 20 euros, oui, effectivement, il y a eu volatilisation. Pour l'Allier, mais je pense que c'est le cas un peu partout, j'ai vu pas mal de nouveaux adhérents qui m'ont confirmé durant la campagne interne n'avoir pris leur carte uniquement pour voter et ne pas vouloir s'engager ensuite. Ils provenaient des comités désirs d'avenir, au sein desquels ils sont restés d'ailleurs.
Après pour dimanche, je ne suis pas restée. Mais depuis dimanche, on voit effectivement des "anti-sarko" nouveaux se manifester.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nathalie perchat

avatar

Nombre de messages : 325
Localisation : clermont ferrand
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: un grand parti social démocrate?   Mar 8 Mai - 19:47

L'élection de Sarkozy vue d'Italie:

Une France berlusconisée

Diabolisation exacerbée, élection transformée en référendum sur une personnalité : l'Italie connaît très bien tout cela. Depuis que Silvio Berlusconi a fait son entrée en politique en 1994, le pays est coupé en deux et aucun citoyen de la Péninsule n’est indifférent à l’homme politique. Il Cavaliere, « tu l'aime ou tu le hais », comme le proclamait le slogan des chaussures Superga.

Le retour au pouvoir du centre-gauche lors des élections de 2006 illustre ce phénomène : c’est bien le rejet de Berlusconi, et non l’adhésion à Romano Prodi, qui a assuré la victoire de la majorité actuelle. Et aujourd’hui encore, l’anti-berlusconisme est le principal moteur de la coalition au pouvoir.

En France, la dernière campagne présidentielle ainsi que les premières réactions à l'élection de Nicolas Sarkozy semblent répondre à la même logique. « Le choix de Nicolas Sarkozy est un choix dangereux, je ne veux pas que la France soit orientée vers un système de brutalité », a déclaré la candidate socialiste à deux jours du second tour. Dans la dernière ligne droite, le PS a tout misé sur le TSS (« tout sauf Sarkozy ») en diabolisant le candidat de l'UMP. L'attitude aggressive de Ségolène Royal lors du débat télévisé du 2 mai – accusant notamment son adversaire d' « immoralité politique » – allait clairement dans ce sens. Nulle suprise si plusieurs centaines de militants et de casseurs manifestent dans plusieurs villes de France en clamant leur rejet de « Sarko ». Ce n'est que partie émergée de l'iceberg de la diabolisation.

Toutes proportions gardées, pour un Italien il s'agit d'un film déjà vu : celui d'une gauche incapable de répondre au néo-conservatisme sans complexes d'un Berlusconi ou d'un Sarkozy, de faire son aggiornamento idéologique et de contre-attaquer non pas sur le terrain de la diabolisation mais sur celui du programme et des idées. Le vrai risque pour la démocratie, ce ne sont ni Berlusconi ni Sarkozy. Le vrai risque est de voir, à l'instar de l'Italie des dernières années, un débat public appauvri, réduit au clivage PCS (« pour ou contre Sarkozy »).

L'espoir, pour l'Italie, est que le nouveau Parti Démocrate de Romano Prodi et de la gauche sache incarner ce changement. Pour la France, il convient que le PS tire les conclusions politiques de la dernière élection en choisissant clairement la voie de la social-démocratie tout en retrouvant l'unité nécessaire pour mener une opposition digne de ce nom.

Adriano Farano
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent présumey



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: un grand parti social démocrate?   Mar 8 Mai - 19:53

Je crois que nous ne sommes pas d'accord sur l'interprétation de ce qui se passe en Italie depuis déjà plusieurs années. Mais on en reparlera. Merci de ta réponse sur les nouveaux adhérents (ou la plupart d'entre eux, car il y a des exceptions) qui confirme mon impression, à ceci prés que je ne crois pas que la plupart sont dans les comités Désirs d'avenir qui ne me semblent pas avoir pris d'énormes proportions à ce jour. J'ai l'impression qu'ils sont tout simplement dans la nature et, pour tout dire, je serais curieux de connaître la répartition de leurs votes les 22 avril et 6 mai ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu Perona

avatar

Nombre de messages : 689
Age : 35
Localisation : Mozac
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: un grand parti social démocrate?   Mer 9 Mai - 22:36

Si nous sommes tous d'accord sur la question des nouveaux adhérents, il faut changer la règle ! Je propose d'inclure la chose suivante dans les statuts du PS :

Tout nouvel adhérent doit suivre une formation politique (lectures, conférences, débat, inscription obligatoire à une commission de travail) dont le contenu sera arrêté par chaque fédération. La formation du nouvel adhérent sera accompagnée par son secrétaire de section. Au bout de six mois, une commission spécifique de la fédération entendra le nouvel adhérent pour contrôler son niveau de connaissance et de conscience politiques. Si le nouvel adhérent n'est pas assez formé politiquement, il ne pourra entrer au PS.

Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prs63.canalblog.com/
nathalie perchat

avatar

Nombre de messages : 325
Localisation : clermont ferrand
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: un grand parti social démocrate?   Mer 9 Mai - 22:49

Matthieu Perona a écrit:
Au bout de six mois, une commission spécifique de la fédération entendra le nouvel adhérent pour contrôler son niveau de connaissance et de conscience politiques. Si le nouvel adhérent n'est pas assez formé politiquement, il ne pourra entrer au PS.

Il échappe au goulag, c'est déjà ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas_gergo

avatar

Nombre de messages : 10
Age : 30
Localisation : Clermont Ferrand
Date d'inscription : 08/05/2007

MessageSujet: Re: un grand parti social démocrate?   Mer 9 Mai - 23:00

nathalie perchat a écrit:
Matthieu Perona a écrit:
Cela ne va pas vous étonner chers camarades droitiers, que moi le gauchiste ne vois aucunement l'intérêt de créer ce grand parti.
C'est votre choix : anticipez le mouvement que vous souhaitez tellement. Quittez dès maintenant le PS.

En même temps, ce sont les premiers génés qui s'en vont. Depuis le temps que vous voulez partir, que vous l'annoncez (environ deux fois par an), que vous voulez créer cette fameuse grande formation anti-libérale. Anticiper le mouvement.... La position de Ségolène Royal qui souhaite l'ouverture au centre, plus celle de Dominique Strauss-Kahn clairement social-démocrate se réclamant de la coalition italienne représente environ juste 80% des adhérents au PS aujourd'hui.
La preuve en est dans la brillante victoire de DSK lors des primaires Rolling Eyes
Penser que tous les militants socialistes qui ont vôtés Ségolène aux primaires sont des sociaux-démocrates c'est une grave erreur politique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://agec.bbconcept.net/index.htm
nathalie perchat

avatar

Nombre de messages : 325
Localisation : clermont ferrand
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: un grand parti social démocrate?   Mer 9 Mai - 23:14

Concrètement, le projet socialiste et le pacte présidentiel acceptent pleinement l'économie de marché (et oui) et sont plus proches de la social-démocratie que de l'anti-libéralisme. Sur les primaires, beaucoup d'adhérents proches de DSK sont allés vers Royal pour une question d'image, pensant qu'elle était plus populaire, plus haut dans les sondages. Beaucoup de nouveaux adhérents ont "parié" sur le tandem Royal à l'Elysée/ DSK à Matignon. Cela ne veut pas dire qu'ils se définissaient authentiquement comme sociaux-démocrates, mais je n'en n'ai pas vu qui "pariaient" sur un tandem Royal/Fabius. Les adhérents plus proches de Fabius sont restés chez Fabius, il n'y a pas eu de problème, il a fait le même score que lors du congrès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: un grand parti social démocrate?   

Revenir en haut Aller en bas
 
un grand parti social démocrate?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Grand Thème] La protection sociale, la santé, le handicap
» Présentation du Mouvement Démocrate
» Quel nom pour le grand stade du HAC?
» La grand-place de Mons le 16 décembre 07
» Le Grand Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la jeune gauche 63 :: Présidentielle et législatives de 2007 :: Présidentielle et législatives de 2007-
Sauter vers: