Forum de la jeune gauche 63

Forum de la jeune gauche 63
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Quelle Europe?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
S.Maisonneuve

avatar

Nombre de messages : 450
Age : 30
Localisation : Clermont
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Quelle Europe?   Ven 11 Mai - 16:55

Voici un topic concernat l'avenir de l'Union Européenne, j'ai deja pas mal developpé tout cela aussi j'attends des reactions et commentaires afin d'y repondre. Une piste; Europe a cercle ou construction uniforme?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju

avatar

Nombre de messages : 193
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Quelle Europe?   Dim 13 Mai - 17:08

Tout d'abord un combat doit tous nous unir prochainement et c'est celui de la démocratie.
Il y à deux ans les français ont dit non à une constitution qu'ils jugeaient trop libérale et il est de notre devoir d'agir et cela quelque soit nos convictions pour faire respecter la volonté nationale qui s'est exprimée de la manière la plus démocratique et pour cela nous devons empêcher Nicolas Sarkozy de faire ratifier le même traité par le parlement car se serait véritablement cracher aux visages des français et pisser dans les urnes de mai 2005 !
Certe on peut penser que l'europe a besoin d'un nouvel élan mais personne n'à le droit pour autant de bafouer la république et la démocratie de la sorte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu Perona

avatar

Nombre de messages : 689
Age : 35
Localisation : Mozac
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Quelle Europe?   Dim 13 Mai - 22:39

Par la construction uniforme, on va droit dans le mur, en refusant d'augmenter le budget pour les nouveaux entrants. Intégrer des pays qui n'ont pas les mêmes intérêts que nous et surtout les mêmes projets ne sert pas à grand chose, sinon à paralyser un peu plus l'édifice européen.

Sans hésitation, je prône une Europe des cercles. On peut développer plus tard, si tu le veux bien Sylvain, cette notion de cercles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prs63.canalblog.com/
juju

avatar

Nombre de messages : 193
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Quelle Europe?   Lun 14 Mai - 15:09

Ton idée m'interesse Matthieu, poursuit, j'écoute ! Idea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu Perona

avatar

Nombre de messages : 689
Age : 35
Localisation : Mozac
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Quelle Europe?   Lun 14 Mai - 18:15

L'idée des cercles a été largement reprise dans nos débats internes par Laurent Fabius. Comme pour l'euro, il faut prendre acte que dans de nombreux domaines tous les pays européens ne peuvent pas travailler ensemble, à la même vitesse, avec les mêmes facilités, etc. Donc il y aurait des regroupements d'intérêts : avec un moteur européen, le couple franco-allemand, plus un cercle proche de pays hautement développés (Europe occidentale largement), puis les pays récemment intégrés et enfin ceux qui n'ont pas vocation à entrer dans l'UE (on pourrait débattre de la question des frontières d'ailleurs) soit parce qu'ils sont très en retard, soit qu'ils ne répondent pas aux critères d'entrée, soit qu'ils ne sont pas sur le continent géographiquement parlant. Ce dernier cercle, avec pourquoi pas la Turquie, et surtout les pays du bassin méditerranéen, permettrait de relancer des coopérations plus fortes entre l'UE et ses voisins africains, moyen-orientaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prs63.canalblog.com/
cédric



Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Quelle Europe?   Mer 16 Mai - 16:45

Il faut rendre à césar ce qui reviend à césar: la théorie des cercles pour construire l'europe vient de chez DSK (je crois l'avoir lut dans la flamme et la cendre).
le seul truc que j'ai pas tout à fait compris dans la théorie des cercles sait comment on fait pour ne pas voir divers cercles ce structurer et prendre des chemins différends jusqu'à ne plus rien avoir à ce dire? Un cercle d'europe occidental ne suivrait sans doute pas forçèment la dynamique d'un cercle franco-allemand...
Ou alors il faut proclamer qu'il y a un cercle central et que tout les autres seront obliger de le suivre à leurs rythmes certe mais forçèment dans sa direction. mais dans ce cas il est assez injuste que le premier cercle impose c'est règle sur certain domaine à tout les autres (si le cercle franco-allemand ce mais d'accord sur la fiscalité tout ceux qui voudront intégrer ce premier cercle devront céder devant cette décision à laquelle il n'aurait pas participer?) ça pourrait à terme bloquer la construction européenne ou plutôt la limité aux pays qui serait dès le début dans le bon wagon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thibaut Meunier

avatar

Nombre de messages : 667
Localisation : La Moutade
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Quelle Europe?   Dim 27 Mai - 23:06

Pour une action politique à l'échelle européenne

Si nous nous tournons vers l'avenir que voyons-nous ? Une Europe
" en panne " car sans dessein.

Faut-il rappeler, ici, que le " détricotage " de l'Europe qui est
à l'œuvre depuis le non français et néerlandais au TCE renvoie à
des stigmates oubliés, mais qui répondent comme en échos aux propos
crépusculaires de François MITTERRAND quand il rappelait que " le
nationalisme, c'est la guerre " ?

Or, cette situation mortifère n'interroge pas les défenseurs de
l'ordre libéral parce que cette concurrence politique des Etats
assortie d'une dérégulation fiscale et sociale de la sphère
économique à l'échelle de l'Europe correspond à l'Union telle
qu'ils la rêvent.Et ce rêve libéral est en passe de devenir
réalité.

Cette pente glissante nous oblige, nous socialistes européens.
Elle nous oblige à apporter des réponses concrètes, mais avant,
elle nous oblige à clarifier nos positions sur l'Europe que nous
voulons.

Prenons un exemple concret : aujourd'hui, le budget européen
représente toujours à peine plus 1% des PIB nationaux. A quel
étiage pourrions-nous considérer que l'Europe réserve et même
étende ses fonds structurels, expression de la solidarité entre
les régions riches et les régions pauvres au sein de l'Union, et
ce, indépendamment de leur localisation ?

A quel niveau de ce budget européen augmenté, pourrions-nous
développer de grandes politiques d'avenir (infrastructures de
transports, investissements massifs dans la recherche et
l'innovation) pour répondre aux problèmes liés à la globalisation
financière?

A quel point souhaitons-nous réorienter les politiques de
croissances et d'emploi en Europe en tenant compte de notre
volonté de solidarité avec les pays du " Sud " et donc, sous
quelle forme devrons-nous réformer notre politique agricole
commune ?

Nous considérons que l'Europe doit doubler son budget pour le
prochain exercice budgétaire. Cela nécessite une remise à plat
des quotients par pays, cela nécessite également de penser à
une fiscalité commune (un impôt sur les sociétés européen, par
exemple) servant au financement de ces politiques publiques
européennes.

Cette prise de position concrète aurait le mérite par un effet
domino évident de replacer la question de l'Europe politique
comme un corollaire indispensable à ce nouveau volontarisme
budgétaire.

Nous savons que les idéaux ne s'ébrouent que dans la détermination
du militantisme politique. C'est pour cela que nous appelons de
nos vœux une réforme profonde du PSE pour qu'il puisse devenir
à la fois un parti délibératif qui impose des orientations sur
les compétences européennes, mais également un parti de militants
pouvant mener des campagnes communes à l'échelle de notre continent.

Le PSE au service d'une militance européenne

La construction européenne est une aventure collective qui doit
aujourd'hui être réappropriée par la Politique. Jürgen HABERMAS a
dit qu'il existait " un espace public européen ". Il est indéniable
que ce cercle des valeurs existe (il n'est qu'à évoquer la
mobilisation unanime des Européens contre la guerre néo-impérialiste
de l'Administration BUSH en Irak), mais il doit être étayé par
l'Histoire, par les luttes syndicales et par le militantisme
politique.

Se connaître comme membres du Parti Socialiste Européen, est-ce
suffisant ? Chacun d'entre nous a l'occasion de citer dans ses
arguments l'exemple ou le contre-exemple de camarades européens.
Pourtant qui connaît les débats qui ont traversé leur société et
les réalités auxquelles ils ont été confrontés ?

Aujourd'hui nous partageons la majorité de ces débats puisqu'ils
sont communs à l'ensemble de l'Europe. Nous appelons donc de nos vœux
le renforcement du PSE en tant que véritable parti européen capable
de mener des campagnes unitaires dans tous les pays.

Pour ce faire, nous posons comme préalable l'évolution des statuts
du PSE. P.N RASMUSSEN a été élu sur ce programme d'action.
Il nous semble, en effet, indispensable de pouvoir modeler
l'organisation interne du PSE dans la perspective des défis que nous
voulons relever en matière d'Europe politique et d'Europe sociale.

Il est ainsi indispensable que le PSE constitue des majorités autour
de motions d'orientations sur les compétences relevant des prérogatives
de l'Union Européenne.

Pour une Université d'été du PSE ouverte aux militants

Chaque année, la tenue d'une université d'été du PSE, ouverte à
toutes celles et ceux qui voudraient y participer, permettrait
aux militants de se retrouver dans un lieu commun, d'échanger
leurs opinions et donc de se sentir réellement membre d'un même
parti.

Il serait aussi nécessaire de pouvoir ouvrir aux militants des
partis socialistes européens des conventions annuelles ou biannuelles
sur des thèmes structurants concernant les politiques de l'Union
et qui devront faire l'objet, à la suite de ces débats, de campagnes
concrètes sur le terrain.

Cela créerait un vivier d'idées propre au PSE et donnerait
l'opportunité aux militants désireux de continuer leur réflexion
commune de la poursuivre par le biais du jumelage.

Pour un jumelage de sections obligatoire

Des règles simples doivent permettre de faire évoluer les statuts
de l'ensemble des partis socialistes européens. En France, le
prochain Congrès de PS permettra peut-être, nous l'espérons,
d'inscrire des jumelages obligatoires entre sections
des partis frères.

De même, nous souhaitons que les fédérations frontalières soient
automatiquement jumelées entre elles pour mener des campagnes
communes de part et d'autre de ces espaces mutuels.

A l'échelon des directions nationales, nous devrons nous départir
de l'idée qu'une campagne aux élections européennes se mène sous
les auspices de tel ou tel agenda de politique nationale. Nous
souhaitons enfin que les orientations générales et la désignation
des candidats de la prochaine campagne européenne de 2009 soient
établies par les instances du PSE dans le but de fédérer tous les
militants socialistes européens sur un programme : commun, concret
et dont les représentants socialistes seraient comptables devant
les citoyens européens qui les auront élus.

Enfin, le candidat socialiste à la présidence de la Commission
européenne (quand il sera issu du Parlement grâce à un traité
constitutionnel réformée) doit pouvoir être désigné directement
par un vote militant à l'issue d'une campagne interne. Connu de
tous, parce que chacun aura contribué à sa désignation, le
président de la Commission gagnera simultanément en légitimité
et en notoriété.

Pour des campagnes à l'échelle de l'Union

L'émergence d'une " communauté socialiste européenne " ne peut
avoir lieu sans combats communs fédérateurs. Ce que BERLUSCONI hier,
VILLEPIN-SARKOZY aujourd’hui, détruisent dans les pays qu'ils
gouvernent, c'est à l'ensemble des citoyens européens progressistes
de le reconstruire. Ce que LE PEN, HAIDER, BLOCHER, BOSSI et
l’extrême-droite des anciens pays de l’Est veulent promouvoir, c'est
à nous tous de le combattre.

Sur beaucoup de batailles politiques, nous savons que nous pouvons
avancer ensemble, au niveau européen. Mais encore faut-il lancer une
dynamique de rassemblement, des mots d'ordre et des matériels de
campagne communs pour donner à nos convergences idéologiques un
prolongement militant.

Que ce soit sur la question des rapports Nord/Sud, de la réforme
des institutions internationales, d'un traité social européen ou de
la conquête de nouveaux droits politiques en Europe, nous ne serons
jamais trop nombreux pour nous faire entendre…

Demain, ces campagnes initiées par le Parti Socialiste Européen et
relayées par ses partis membres offriraient un double avantage. Elles
nous permettraient de peser plus encore face aux forces néo libérales
et conservatrices. Elles offriraient aux adhérents de nos mouvements
la possibilité de militer ensemble, à l'échelle de l'Union.

Conclusion

Il nous apparaît impératif de constituer une organisation politique
au service des citoyens européens. Une organisation qui ne soit pas
un cénacle de dirigeants, mais qui soit, au contraire, irriguée par
l'apport de l'ensemble des militants de tous les partis socialistes
européens.

Car, pour lutter efficacement contre la prédation libérale et édifier
un autre modèle de mondialisation, nous devrons convaincre nos
concitoyens européens que le socialisme est l'alternative. Cela
nécessitera à la fois un aggiornamento sur nos orientations mais
aussi sur nos méthodes d'actions et sur le périmètre pertinent de
notre engagement militant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mjs63.org
S.Maisonneuve

avatar

Nombre de messages : 450
Age : 30
Localisation : Clermont
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Quelle Europe?   Mar 29 Mai - 10:52

Vers la consititution d'une Europe Federale. Les cercles me semblent aussi la solution la plus rapide a adopter a court terme. Il s'agit de creer rapidement une alliance entre des pays comme l'Allemagne, la France, le Luxembourg et peut etre l'Italie, la Belgique et l'Espagne. Puis progressivement elargir a tout ceux qui veulent entrer dans ce systeme qui comprendrait: -une union politique avec un president et un ministere des affaires etrangeres qui parle au nom des membres (suppression donc des ministres nationaux), TOUT les moyens de defense sont mis en commun dans une seule et même armée.
-union economique: la politique monetaire est l'oevre de la BCE certes, mais la politique budgetaire est du ressort des gouvernements nationaux ce a quoi il doit etre mis fin par l'election d'un gouvernement economique.
- union juridique: harmonisation des legislations en matiere civiles, penales etc
- union de projet: une recherche commune, un combat ecologique commun, une immigration commune.

Pour les 27; nous devons aussi faire evoluer la situation dans differents domaines: la BCE devra progressivement integrer le gouvernement economique elu au SUD, elle devra avoir des objectifs de croissance et de lutte contre le chomage.
Le Parlement Européen aura l'initiative des lois, l'adoption de celles ci se fera au 2/3 puis aux 50% + 1 voix.
Progressivement, l'ensemble des etats membres rejoindrons la fédération, partant de là la commission qui avait deja vu son role evoluer en pouvoir executif acheve cette mutation. Elle est reorganisée en un gouvernement élu au suffrage universel direct qui comprend l'economie, l'ecologie, les affaires etrangeres, l'interieur, la justice et la defense. Le gouvernement nomme le president avec l'accord du parlement.

Ah, ça fait rever quand même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu Perona

avatar

Nombre de messages : 689
Age : 35
Localisation : Mozac
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Quelle Europe?   Mer 30 Mai - 17:31

Quoi qu'il advienne il faut en tant que socialistes que nous nous opposions au mini traité de Nicolas Sarkozy. Car il fait repasser par la grande porte ce que les Français on jeté par la fenêtre. Qui est Nicolas Sarkozy pour parler en notre nom et dire que la partie 1 du TCE ne pose aucun problème, alors que nous nous sommes prononcés clairement il y a deux ans ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prs63.canalblog.com/
S.Maisonneuve

avatar

Nombre de messages : 450
Age : 30
Localisation : Clermont
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Quelle Europe?   Jeu 31 Mai - 10:31

Matthieu, la vraiment je ne te suis pas.
Le mini traité est purement institutionnel, ce que vous defendiez et reclamiez lors de la campagne du 29 mai, il donne des avancés sur le fonctionnement de l'UE en matiere de vote qui sur certain sujets passe a la majorité et non plus a l'unanimité (justice, police). Il donne egalement un ministre des affaires etrangeres et renforce la defense commune, le poids des commissaires européens etc sera fait davantage en fonction de la population ce qui reduira a sa juste valeur des pays comme la Pologne qui actuelement a autant de poids que l'Allemagne, le Parlement européen verra son role renforcé etc. Alors moi je ne m'y opposerai pas parceque sur le coup ce traité est BON.
Je regrette qu'il soit voté par le parlement et non par referendum, mais le soucis de rapidité l'y oblige (l'affaire pourrait se conclure le 21 juin prochain lors du prochain conseil de l'europe ce qui etait inesperé il y a quelque semaines).
De plus un nouveau traité voire une constitution, plus vaste et avec de nouvelles exigences pourra etre préparé sans precipitation dans les années a venir car pour l'heure il y avait une urgence institutionnel a laquelle il fallait trés rapidement repondre pour le fonctionnement même de l'UE.
Aprés qui est Sarkozy pour parler en notre nom? Et bien c'est le President de la Republique et c'est constitutionnelement le representant de la France dans le monde et en Europe... Je le regrette mais c'est ainsi...

En tant que socialiste et en tant que pro-européen je suis favorable au mini traité.
NB: les seuls reticents pour le traité sont... la Pologne des freres Walechska et l'Angletterre, faut savoir de quel coté se placer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S.Maisonneuve

avatar

Nombre de messages : 450
Age : 30
Localisation : Clermont
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Quelle Europe?   Jeu 31 Mai - 10:33

Fait gaffe Matthieu t'aurais pas une nouvelle poussée Chevenementiste??? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu Perona

avatar

Nombre de messages : 689
Age : 35
Localisation : Mozac
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Quelle Europe?   Jeu 31 Mai - 14:38

Deux exemples de ce qui ne va pas fondamentalement dans la partie 1 :
- la concurrence libre et non faussée ;
- un parlement qui n'est qu'une caisse enregistreuse et qui entérine les injonctions d'une Commission d'experts non élus par les peuples.

Pour sortir de l'impasse, il faut faire confiance aux "commissaires du peuple" (comme dirait Rousseau dans le Contrat social et je vais te donner une solution simple : quand on veut faire une Constitution, on passe par une Constituante. On pourrait ainsi se servir des futures élections européennes et mandater les futurs eurodéputés à cette fin.

Je ne suis pas contre un mini-traité en soi, mais contre le mini-traité proposé par Nicolas Sarkozy qui nous ressert le même plat que les Français n'ont guère goûté avec enthousiasme.

Quant à la poussée chevènementiste, je prends ta remarque en forme de reconnaissance, ayant soutenu quelqu'un qui a cofondé le PS et qui a fait la campagne de Ségolène Royal. Comme quoi, je ne me suis pas trompé en rejoignant le PS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prs63.canalblog.com/
S.Maisonneuve

avatar

Nombre de messages : 450
Age : 30
Localisation : Clermont
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Quelle Europe?   Jeu 31 Mai - 15:03

Sauf que le mini traité n'est pas une nouvelle constitution européenne! C'est un texte comme celui de nice ou d'amsterdam...
Pour la constitution ça se fera plus tard, dans l'immediat on pond un texte comme ça en attendant, provisoirement pour permettre a l'UE de marcher convenablement.
Sur le parlement comme caisse enregistreuse, c'est une réalité qui prevaut aujourd'hui, qui est deja en oeuvre, de toute façon le parlement aura toujours un role trop faible jusqu'a ce qu'il dispose des prerogatives comme initiative des lois, domaine reservé en matiere de police etc, d'ici là il faut parcourir un chemin pour y parvenir et cela passe par des petites reformes, progressivement afin qu'on avance doucement mais surement et la il y a des elements qui vont dans le bon sens, on a pas encore le vote a 50%+1 mais on a la majorité qualifiée pour certains domaines, c'est un progrés non negligeable par rapport a l'unanimité. Tu ne peux pas rejeter un texte parcequ'il n'est pas assez bien!
Quant a Chevenement, c'est un responsabble politique dont je ne partage pas du tout le nationalisme, il n'aurait pas dû etre dans l'equipe de campagne. Enfin, ça c'est trés secondaire.
Pour la concurrence libre et non faussée je te repondrais bientot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu Perona

avatar

Nombre de messages : 689
Age : 35
Localisation : Mozac
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Quelle Europe?   Ven 1 Juin - 11:37

Mais où l'UE ne fonctionne pas ? Il y a déjà Nice en vigueur...

L'Europe financière, marchande, économique fonctionne très bien. Le thème de "l'Europe en panne", c'est une invention des médias anti-français (qui peuvent parfois s'appelaient les "déclinologues" en France).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prs63.canalblog.com/
S.Maisonneuve

avatar

Nombre de messages : 450
Age : 30
Localisation : Clermont
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Quelle Europe?   Ven 1 Juin - 21:41

L'Europe economique ne fonctionne que partielement, c'est le secteur le plus avancé dans l'integration européenne certes, mais cela reste limité (pas de politique budgetaire commune...) et nous devons aller plus loin, nous devons "européaniser" la police, le justcice, la defense, les affaires etrangeres, ce traité est un pas important vers cela.
Tu te satisfait de la situation actuelle? Moi pas, donc go pour un nouveau traité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu Perona

avatar

Nombre de messages : 689
Age : 35
Localisation : Mozac
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Quelle Europe?   Ven 1 Juin - 23:10

Mais je veux un nouveau traité sur une base démocratique (vive la constituante). Tu te rends compte que tu défends le mini traité de Nicolas Sarkozy ! Le type qui s'assoit sur le mandat du peuple qui s'est exprimé le 29 mai 2005... Il veut faire passer en douce ce que le peuple a rejeté. Il faut obligatoirement repasser par le peuple et tant pis si ça prend un peu plus de temps que son soi disant mini traité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prs63.canalblog.com/
S.Maisonneuve

avatar

Nombre de messages : 450
Age : 30
Localisation : Clermont
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Quelle Europe?   Dim 3 Juin - 13:02

Non mais t'es borné! une fois de plus la situation ne se pose pas en ces termes. Une nouvelle constitution ça sera pour plus tard et là on y mettra toute l'application et le temps qu'il faut mais dans l'urgence pour avancer et debloquer la situation il faut faire un pas en avant et ce pas passe par le mini traité.
Aprés je me fiche completement que l'idée soit de Sarko, ce qui m'interresse c'est le contenu du traité, ce qui m'interresse c'est de voir s'il apporte des progrés ou non par rapport a la situation actuelle, la reponse etant oui, je suis favorable a ce texte, point.
Ensuite on peut reprocher a sarko beaucoup de chose et je ne suis pas le moins severe avec l'ex candidat UMP, mais il a été élu a 53% et avec une participation de 86% il y a 4 semaines! Il a été élu en disant ce qu'il ferait et le mini traité en faisait parti, maintenant il applique, rien de franchement traumatisant.
Et puis on ne va pas repartir dans un nouveau debat 29 mai, mais votre constituante on l'a pas encore vu malgrés votre victoire, pourquoi aucun de vos leader n'a t il pas pris ses responsabilités et fait une demarche de contre-proposition, pourquoi n'y a t-il pas eu de signe fort envers l'europe de votre part?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre Cortese

avatar

Nombre de messages : 86
Age : 33
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Quelle Europe?   Dim 3 Juin - 20:40

Sylvain, le 29 mai, les français n'ont pas seulement rejetté le TCE, mais aussi la construction libérale de l'Europe. C'est toute la Construction européenne qu'il nous faut repenser ! Ne nous voilons pas la face : le mini-traité que défend Sarko sera aussi libérale que les textes précédents. Mais bon, si ta conception de l'Europe se limite à une vaste zone de libre-échange "libre et nous faussée" (merci Adam Smith !), libre à toi de soutenir cette démarche. Si tu veux construire l'Europe politique des peuples (en tentant compte de ce que ces peuples en pensent !) tu dois t'opposer à ce mini-traité. Peux-tu dire sérieusement aujourd'hui que l'Europe est une réussite ? Te contentes-tu de l'Europe anti-démocratique au service des grands patrons ?
Les peuples doivent participer pleinement à la construction de l'Europe ! Pour cela la seule solution est la convocation d'une assemblée constituante après les prochaines élections européennes et la ratification du texte par les peuples le même jour par référudum !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S.Maisonneuve

avatar

Nombre de messages : 450
Age : 30
Localisation : Clermont
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Quelle Europe?   Lun 4 Juin - 12:18

D'une c'est un traité institutionnel donc il n'a pas la fameuse partie 3 que vous jugiez liberale.
De deux comme je l'ai deja dit le traité permet des avançées dans des domaines politiques et diverses donc il va dans le bon sens.
Et pour finir une fois de plus votre truc de la constituante, de repenser l'europe, du plan B etc et bien malgré votre victoire vous n'avez rien fait pour y parvenir, vous avez delaissées la question et tentées de surfer dessus parceque vous pensiez que vous etiez la gauche majoritaire dans loptique des presidentielles, alors qu'au bout du compte vous n'avez même pas été capable de vous mettre d'accord pour faire un projet sur lesdites presidentielles pas plus que sur les legislatives (même pas d'entente amiable, les cocos sont concurrencés par les trotsko et vice versa). Vous vendez du flan, vous n'avez pas de propositions crédibles et FAISABLE, votre seule argumentation c'est "bruxelles, le patronnat etc" rien de nouveau en somme alors que vous aviez la soit disante possibilité de faire "une autre europe" par le biais du non le 29 mai.
Alors je veux bien qu'on debatte, qu'on discute mais pour une fois servez moi autre chose que le traité de sarko et l'europe liberale c'est pas bien, essayons d'aller un peu plus loin, parceque les arguments comme ça j'en fait une overdose.
Donc que feriez vous pour relancer l'europe si toutefois là est votre but (ce dont je doutes de plus en plus).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume

avatar

Nombre de messages : 6
Localisation : Clermont ferrand
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Quelle Europe?   Lun 4 Juin - 18:39

Sylvain je me permets de rajouter un 3eme point à ton analyse: le traité sarkozy ne connaitra pas de referendum mais une simple adoption parlementaire.. Alors certes les forces du non de gauche n'ont pas reussi à s'unir, mais de là à aprouver ce non respect de la parole du peuple, de la democratie!!
Il n'y a plus qu'un seul mot d'ordre: Respectez notre non!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S.Maisonneuve

avatar

Nombre de messages : 450
Age : 30
Localisation : Clermont
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Quelle Europe?   Lun 4 Juin - 19:05

Euh oui, c'est tout? Et aprés?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu Perona

avatar

Nombre de messages : 689
Age : 35
Localisation : Mozac
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Quelle Europe?   Lun 4 Juin - 22:30

Toujours les mêmes propos Sylvain : "on ne va pas refaire le débat, on ne va pas revenir là-dessus". Mais bien sûr que si ! C'est nécessaire si tu veux comprendre le sens du vote des Français.

Le mini-traité proposé par Nicolas Sarkozy ne respecte pas le non des Français.

Si tu crois que si l'on accepte son mini-traité, on pourra un jour renégocier une vraie Constitution qui correspond à nos idéaux socialistes, tu te trompes. Ce sera trop tard et encore faut-il que l'on revienne au pouvoir en 2012...

Mon pauvre Sylvain, tu n'as vraiment pas vu nos initiatives et nos contre-propositions en faveur d'une nouvelle Constitution européenne ? Normal car le journal bien pensant type Libé ou Le Monde n'a dû en toucher une ligne. En revanche, cette actualité a été largement couvert par L'Humanité. Je te donne les liens à lire ; tu constateras que nous nous acharnons à réfléchir avec les autres nonistes de la gauche européenne, notamment sur l'importance d'une Constituante :
http://www.humanite.fr/journal/2007-02-27/2007-02-27-846700
http://www.pourlarepubliquesociale.org/article/articleview/612/1/129/
http://www.pourlarepubliquesociale.org/article/archive/129/

Bonne lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prs63.canalblog.com/
Gwénolé Jouannic



Nombre de messages : 126
Age : 33
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: Quelle Europe?   Mar 5 Juin - 0:06

Je n'est pas lu les différents méssages précédent. Je voulais simplement faire part de mon point de vue.
Je pense que ces dernières années, l'europe s'est élargie un peu trop vite. Je ne dis pas que les nouveaux adhérents n'étaient pas prets à rentrer. je dirais plutôt que nous n'étions pas pret. Il aurait été, je pense, plus judicieux d'adopter un projet constitutionnel (par referundum bien sur) avant d'élargir. Maintenant, il sera par la suite d'autant plus difficile de trouver un tronc commun (une constitution) qu'on est + nombreux.
On bati un immeuble quand les fondations sont solides.
Quant aux non à la constitution, je pense que certains electeurs ne s'y sont pas reconnu car trop complexe, trop long. cela fait très longtemps que je m'interesse à la politique. Mais avouez que pour certains, lire un texte de plusieur dizaines de pages, écrit en tout petit, avec des renvois à d'autres textes que certaines ignorent même l'existance... ce n'est pas clairs. Certains bulletins "non" n'étais pas un refus des textes de la constitutions mais + un refus d'incompréhension de ce qui était proposé.

Vous me direz, ce probleme d'incomprehension de certain ne se posera plus quand toutes les décisions européenne se feront par voix parlementaire... en + de l'incompréhensionn, ca risque de mener à un désinteret...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre Cortese

avatar

Nombre de messages : 86
Age : 33
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Quelle Europe?   Mar 5 Juin - 13:37

Euh Sylvain, dans la partie I, y'avait l'indépendance de la BCE (I-30) dont le seul objectif est de garantir la stabilité des prix. C'est aussi la partie I qui entèrine le fait que le parlement (seule instance élue) ne sert à rien. C'est aussi cette partie qui fait de l'économie de marché eet du capitalisme l'horizon indépassable de l'Europe ( le système économique dans une constitution, comme en URSS). Mais tout cela tu le sais déjà, pourtant du continu à défendre ce texte écrit de façon antidémocratique par une commission "d'experts" (sous la présidence de VGE) et qu'ont rejettée les peuples français et hollandais. L'Europe sous toutes ses formes serait elle pour toi plus importante que les idéaux socialistes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cédric



Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Quelle Europe?   Mar 5 Juin - 14:27

De fait on peut pas rester dans la situation actuelle où toutes une partie des décisions vitales pour le fonctionnement de la société (tant en économie qu'en politique) dépend de l'accord du bateau ivre qu'est l'union européenne.
Il va donc falloir se décider une bonne fois pour toute à rentré à nouveau en mouvement. Je pense que d'en la perspective de cette remise en mouvement de l'europe nous devrions porté l'idée que sans engagement précis sur les questions sociales (fin du dumping social et fiscal entre états européens) sur la question des services publics ou sur la question de la mondialisation nous refusons de nous remettre en mouvement, en claire: on fait grève jusqu'à non pas satisfaction intégrale de nos revendications mais au moins prise en compte effective de nos revendications.
Il faudrat bien qu'un jours l'UE acte que chez nous même une partie non négligable de la droite est attaché à l'idée de service public, il faudrat bien si l'on veut que les scandinave et les français retrouvent confiance dans leurs partenaires que quelque chose soit fait sur la question fiscal et social sinon c'est mort d'avance. Et dans ce cas là nous serions contraint de faire une Chevénement: s'il est impossible de concilier notre volonté avec la volonté générale européenne (c'est officiellement le cas depuis le 29 mai 2005) alors là question d'une sortie honorable pour tout le monde devra être posé...

Au et je reste peu convaincu par la théorie des cercles: je ne vois vraiment pas comment, dans ce que vous décrivez, les pays qui ne seront pas dans le premier cercle pourront accepter de se faire imposer à terme des décisions politique auxquelles ils n'auront pas participé. Il y a aussi des questions d'égo nationale et politique qui fait que personne ne pourrait accepter une telle marque "d'impérialisme"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelle Europe?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelle Europe?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dans quelle arme serviriez vous en cas de guerre?
» Europe 1 à Rouen
» Quelle poussette choisir?
» Quelle machine à pain choisir ?
» Europe Fédérale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la jeune gauche 63 :: Les chantiers de la rénovation :: Le socialisme dans la mondialisation-
Sauter vers: