Forum de la jeune gauche 63

Forum de la jeune gauche 63
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L’incapacité àconstruire un modèle alternatif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thibaut Meunier

avatar

Nombre de messages : 667
Localisation : La Moutade
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: L’incapacité àconstruire un modèle alternatif   Ven 25 Mai - 15:02

L’incapacité àconstruire un modèle alternatif

Par Michel Noblecourt, chef du service éditorial au Monde.

La présidentielle 2007 a fait tomber l’ensemble de la gauche à son plancher électoral. La faiblesse de son score au premier tour explique la défaite de Ségolène Royal au second. L’échec de la gauche ne découle pas seulement du constat d’une France ancrée à droite. La gauche est d’abord en échec parce qu’elle a perdu son logiciel de la transformation sociale.

L’effondrement du communisme, après la chute du mur de Berlin, est intervenu au moment où l’État providence, qui avait fait la force de la social-démocratie, est entré lui-même en crise, face à la montée d’une mondialisation de plus en plus libérale. Depuis, la gauche, qui avait fondé son combat sur l’émancipation et la justice sociales, n’a pas trouvé de substitut à l’anticapitalisme. Elle est en panne de modèle alternatif face à un capitalisme qui a triomphé en s’installant sur les ruines du communisme. Elle est partie en guerre contre la mondialisation libérale mais en en faisant une lecture plurielle. Elle s’est forgé une nouvelle identité « antilibérale » mais sans définir vraiment son nouveau credo.

La gauche a trop confondu dans un même refus le libéralisme politique (hérité de la philosophie des Lumières et de la Révolution française, fondement de la démocratie), le libéralisme social et le libéralisme économique. Du coup, elle s’est projetée dans la dénonciation, incapable de construire un modèle alternatif allant au-delà des principes naguère avancés par Lionel Jospin (« Oui à l’économie de marché, non à la société de marché ») avec un État providence plus régulateur, s’attaquant aux inégalités, aux injustices et aux discriminations à la racine, réhabilitant des services publics plus efficaces, imposant des règles aux entreprises pour mettre fin aux ravages sociaux d’un ultralibéralisme sauvage et non maîtrisé.

Parallèlement, la gauche a perdu le mode de lecture des attentes sociales. La société des « non-inclus » lui a échappé. Elle s’est coupée de plus en plus des classes populaires (dès l’instant où de plus en plus d’ouvriers ont voté pour l’extrême droite) et n’a pas su incarner un nouvel espoir.

La gauche doit donc reconstruire son logiciel, en se dotant de deux pôles : un pôle social-démocrate autour du PS (ce qui suppose de revisiter une social-démocratie aussi en crise et en recul dans plusieurs pays d’Europe, comme la Suède, l’Allemagne, les Pays-Bas) et un pôle progressiste qui peut être la bouée de sauvetage d’un Parti communiste qui n’arrive plus à enrayer son déclin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mjs63.org
Matthieu Perona

avatar

Nombre de messages : 689
Age : 35
Localisation : Mozac
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: L’incapacité àconstruire un modèle alternatif   Ven 1 Juin - 11:49

Tout dépend quelle voie choisissons-nous pour reconstruire :

Cette semaine on constate la défaite essuyée par la gauche en Espagne et en Italie lors des élections locales du week-end dernier. Ces deux pays ont souvent été érigés en modèle de la réussite sociale-démocrate par ceux en France qui prônent cette ligne pour le Parti Socialiste. Force est de constater une nouvelle fois que cette ligne n’entraîne pas la société, et se montre incapable de résister à la dynamique droitière de Berlusconi ou Rajoy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prs63.canalblog.com/
Thibaut Meunier

avatar

Nombre de messages : 667
Localisation : La Moutade
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: L’incapacité àconstruire un modèle alternatif   Sam 2 Juin - 22:42

Alors là j'ai peur de pas comprendre, autant on pourrait parler d'un certain essouflement électoral en suède, après la défaite des sociaux-démocrates au pouvoir depuis 1994 et qui ont gouverné pendant six décennies sur les sept dernières.

Mais Zapatero qui ne résiste pas à la dynamique droitière crée par Rajoy:
- tu parles des 0,7% de voix de différences entre les deux partis, des 160 000 voix sur les 22 millions d'électeurs, alors même que pour les législatives le PSOE bénéficiera des reports de voix de l'extrême gauche (un peu plus de 5% à ces élections) ainsi que des partis régionaux partenaires?
- De l'essouflement des propositions social-démocrates qui n'entraînent pas la société alors même que la campagne s'est axée sur la question de l'ETA?
Sur l'Italie, c'est vrai Berlusconi a réussi à créer une telle dynamique contre l'olive, qu'il a même réussi à être battu, et dégagé de la présidence du conseil, l'année dernière, le 17 mai 2006.

A vrai dire, j'ai l'impression qu'ils résistent mieux que nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mjs63.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L’incapacité àconstruire un modèle alternatif   

Revenir en haut Aller en bas
 
L’incapacité àconstruire un modèle alternatif
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Peut-on soutenir l'idée de construire un nouvel aéroport ?
» construire son coin compost...
» Construire sa maison avec cabinet
» Construire un feu (Jack London)
» comment construire sa girouette (avec patrons imprimable)!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la jeune gauche 63 :: Présidentielle et législatives de 2007 :: Présidentielle et législatives de 2007-
Sauter vers: