Forum de la jeune gauche 63

Forum de la jeune gauche 63
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 rentré politique? quelle gauche?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
julien guerin



Nombre de messages : 109
Age : 35
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: rentré politique? quelle gauche?   Mar 4 Sep - 0:29

voilà l'article que je viens décrire sur la rentrée politique. bonne lecture, que le débat s'ouvre! Julien






Durant l’été les contre réformes, les sales coups et les lois scélérates n’ont cessé de pleuvoir contre les salariés et les jeunes de ce pays. Sarkozy a commencé a mettre en oeuvre son projet au service exclusif de ses amis du MEDEF, des rentiers gavés de stocks potions et de tous les nantis arrogants et plein de morgue et de suffisance.
A peine élu, le premier signe donné par le nouveau président a été de passer de luxueuses vacances de milliardaire à bord d’un Yacht mis à disposition par son ami Bolloré. IL remet d’ailleurs le couvert au mois d’août en allant séjourner chez un autre riche et puissant ami aux Etats Unis. Il a pu y rencontrer son ami Bush dont la politique impérialiste et criminelle s’enlise chaque jour un peu plus en Irak.. Quel meilleur symbole de la politique a venir que ces quelques jours de croisière de luxe et cette visite à cet ennemi absolu des progressistes qu’est Bush…le triomphe de l’argent, de la vulgarité et des valeurs patronales et libérales, le mépris pour les salariés modestes et le luxe ostentatoire des parvenus. La mystification politique opérée pendant la campagne présidentielle prenait ici tout son sens et toute sa force. La poudre aux yeux de l’ouverture , que nous nommerons pour notre part trahison des idéaux de gauche, servait alors comme un gadget ou au pire comme une opération visant a renforcer la « légitimité » de sales coups a venir !

Les lois votées cet été par le Parlement vont en effet toutes dans ce sens. Le paquet fiscal est à cet égard l’exemple le plus probant. Les baisses d’impôt pour les plus riches, la suppression des droits de succession, la quasi suppression de l’ISF ne sont que l’application la plus brutale de l’idéologie tatchérienne portée par le Bonaparte de l’Elysée. La droite sarkozytse est au pouvoir pour servir le capital et n’hésite pas a mettre en œuvre son projet…belle leçon pour la gauche et les socialistes qui devraient, ou gouvernement se montrer aussi fidèles aux travailleurs que la droite ne l’est au grand patronat. La grande bourgeoise Christine Largarde ministre de l’économie peut tranquillement proclamer à la tribune même de l’Assemblée, expression de la souveraineté populaire, que son rôle est de réhabiliter l’argent (comme si il en en avait vraiment besoin…) ! « Enrichissez vous » le vieux et cynique slogan du père Guizot est en passe de devenir la devise du nouveau pouvoir en lieu et place des principes républicains issus de la grande Révolution.

Cet éloge de la réussite individuelle, de l’argent pour l’argent s’accompagne de la volonté claire de mettre a genou toute velléité de résistance voire de riposte, de désarmer toute possible mobilisation sociale pour pouvoir ensuite imposer touts les contre réformes libérales. Comme Tathcer en son temps, Sarkozy a besoin d’affaiblir les capacités de riposte du mouvement social et des forces syndicales pour mettre en œuvre pleinement sa politique. Il doit battre les poches de résistances constitués par les cheminots ou l’Education nationale en les discréditant pour mettre l’opinion de son coté. Il ne veut évidement pas revivre le « cauchemar » (le rêve pour nous !!) de décembre 95 et de la grève par procuration des salariés du privé solidaires du mouvement. Il stigmatise donc les régimes spéciaux au nom de la fameuse et sacro sainte équité, il pointe du doigt les soit disant privilégiés qui sont toujours en grève et qui ne travaillent pas assez. Tout cela pour passer à l’offensive après l’isolement de ces salariés du secteur public qui peuvent, pour l’instant, lutter sans craindre la perte de leur emploi et sans le couperet du chômage de masse planant sans cesse sur le privé et diminuant ainsi sa capacité de combativité. Stigmatiser ces salariés soit disant privilégiés permet par la même occasion de détourner la colère populaire des vrais nantis du capitalisme : les patrons du CAC 40, les bénéficiaires d’onéreux parachutes dorés et les rentiers du capital vivant oisivement comme disaient les premiers socialistes ! Le vote du texte sur le servie minimum dans les transports en commun et sa perverse remise en cause du droit de grève s’insère dans cette logique. Il en est de même pour l’autonomie des facs, qui en plus de porter en germe la privatisation des universités, vise a porter un coup fatal au mouvement étudiant dont la droite redoute la combativité…Villepin et Balladur ainsi que les morts-nés CPE en 2006 et CIP en 94 s’en souviennent encore ! Sarkozy et Pécresse en faisant mine de reculer en juin dernier on tenter d’endormir cette importante capacité de mobilisation étudiante…affaire a suivre lors la prochaine rentrée universitaire. La suppression massive de postes dans l’Education nationale (plus de 11 000) et la grande saignée qui s’opère en parallèle dans la fonction publique se situent dans le même registre : affaiblir, diviser, stigmatiser pour passer suite tranquillement mais sûrement en force.

Tous les socialistes doivent le comprendre ! Défendre la lutte des cheminots, des enseignants, des gaziers ou électriciens et des étudiants s’est aussi se battre pour la reconquête de nos droits perdus et un point d’appui pour les regagner !

Se battre à leur coté et faire reculer le gouvernement c’est empêcher la tatchérisation définitive de la France car elle serait dramatique…D’abord pour les salariés et le mouvement social découragés et résignés par de terribles et éprouvantes défaites la tacthérisation sonnerait l’heure du repli et donc celle de la casse définitive par la droite des derniers acquis des luttes du mouvement ouvrier et démocratique : code du travail, Sécurité sociale, salaire socialisé…Ensuite cette résignation serait fatale à la gauche telle que nous la défendons : un camp social qui doit représenter politiquement les aspirations majoritaires du salariat. En effet, après Tacther vient Blair et sa gauche « moderne »…Là ne peut être notre modèle pour le parti socialiste francais pour les années a venir !

Face à cette droite qui, derrière les bons sentiments médiatiques et les sourires décontractés de façade dans la presse people, prépare un grande offensive contre les droits des salariés nous devons hausser le ton ! Nous devons sans cesse et avec abnégation expliquer et montrer la dangerosité et la froide cohérence de son projet, mobiliser partout ou cela est possible et efficace toutes les résistances, préparer les ripostes nécessaires en lien avec les forces sociales et syndicales, soutenir et relayer politiquement les aspiration des luttes a venir, bref jouer pleinement notre rôle d’opposant ! Cela n’est pas contradictoire avec la nécessaire refondation idéologique et politique de la gauche… bien au contraire cela en est la condition première !

Pour refonder un socialisme du XXIème siècle il faut que celui ci soit en capacité de s’appuyer sur la force du salariat qui, pour ne pas sortir essoré de la thérapie de choc infligé par Sarko et sa bande, doit pouvoir compter sur une gauche qui ne courbe pas l’échine. Plus que jamais nous avons besoin d’une gauche fière d’elle même et de ses valeurs, immergée dans les luttes sociales et la jeunesse, aux cotés des salariés qui souffrent et qui luttent, mobilisant les intellectuels, refermant enfin la parenthèse libérale ouverte en 1983 qui lui a fait perdre son identité et prête a incarner la relève à ce pouvoir indigne ! Là est pour nous la voie du renouvellement et de la refondation d’une gauche et d’un parti socialiste digne de ce nom !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anaïs R



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: rentré politique? quelle gauche?   Sam 8 Sep - 19:57

Je pense que aujourd'hui la rénovation ne se feras pas sans un renouvellement des têtes du Parti, une nouvelle génération (qui n'est pas forcement la génération jeune!) n'attend qu'une possibilité de se montrer et de défendre les idées du socialisme moderne et contemporain.
La Gauche d'ajourd'hui comme son nom l'indique est ancrée dans le temps présent.Elle n'est pas la Gauche d'il y a 10 ans, 100 ans ou quelques mois. Des choses ont changées à nous de nous adapter à ces changements, d'en tirer les conséquences et d'avancer encore et toujours pour faire face aux nouveaux dangers de la politque actuelle(droite dure et durs de droite).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu Perona

avatar

Nombre de messages : 689
Age : 35
Localisation : Mozac
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: rentré politique? quelle gauche?   Dim 9 Sep - 13:20

Anaïs, le socialisme a toujours été moderne par rapport à la droite. Nous avons des valeurs suffisamment fortes pour combattre la droite et proposer un véritable choix de société alternatif. Il n'y a rien à moderniser ; il faudrait surtout éviter la poussée droitière du PS.

Le socialisme est une réponse radicale et constructive aux problèmes de la dérive du capitalisme (déviant par nature sans doute). Jamais il n'a été une solution aussi adaptée aux problèmes de la mondialisation. Si l'on croit que la social-démocratie est une réponse efficace, ça se saurait : on gagnerait des élections en France. Je comprends bien que pour toi, moderniser veut dire : blairiser le parti puis blairiser le pays.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prs63.canalblog.com/
julien guerin



Nombre de messages : 109
Age : 35
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: rentré politique? quelle gauche?   Lun 10 Sep - 10:32

MOn camarade Matthieu a raison, le socialisme est plus que jamais une idée neuve, il est aujourd'"hui a réinventer!

Attention modernisation ne veut pas dire droitisation et soutien plus ou moins larvé à Sarko et à sa politique de classe!

La social démocratie soit disant moderne est partout en déroute!

pour moi il faut une gauche et un PS aussi fidéle aux salariés et aux pauvres que le droite et sarko ne le sont au x riches!

Un Ps vraiment de gauche en phase avec les attentes des salariés ou un Ps à la blair qui n'a plus de socialiste que le nom : la est tout le débat!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwénolé Jouannic



Nombre de messages : 126
Age : 33
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: rentré politique? quelle gauche?   Jeu 13 Sep - 11:02

je trouve interressant cette "confontration" de perspective... un changement idéologique et le sentiment que la modérnisation n'est pas utile : "Il n'y a rien à moderniser " comme dit Mathieu.


Tout d'abord je ne suis pas d'accord avec ceux qui pretendent que moderniser c'est se droitiser.

Il faut constater que les préoccupations des français aujourd'hui ne sont pas les même qu'il y a 10 ou 20 ans. De nouveaux problèmes sont apparus. Et des actions menés par les gouvernements succesifs depuis une dizaine d'années ont montré pour certaines leur inéficacité.

La gauche a un socle idéologique, un idéal qui, lui, doit rester inchangé. En revanche, le monde change, les problèmes aussi. Il y a 100 ans quand le parti s'est créé, les idées étaient celles des problèmes de l'époque. Si le socle idéologique est resté un changé, les idées, elles, ont évoluées en même temps que la société a évolué. Et il faut que cela continue.

Les choses changent. Il y a 10-20 ans, les problèmes environnementaux étaient marginalisés, on ne parlait pas de l'après pétrole. Du point de vue social, les problèmes rencontrés aujourd'hui étaient atténués : retraite, sécurité sociale, délinquance. la mondialisation était aussi + discrete. on était aussi à l'aube de l'europe actuelle.

Aujourd'hui, on ne peut plus réfléchir et agir en ignorant tout cela. Nous n'avons pas 2 solution : le blairisme ou "un PS vraiment de gauche" comme dit Julien.

Moi, je vois les problèmes actuels des français. et je cherche comment les ressoudre, à moindre cout, le plus rapidement possible et de facon à ce que ca dure. Blair, c'est Blair. Le Royaume-Uni a des problèmes économiques et sociales. Nous en avons également, en commun et d'autres.

Il ne faut pas chercher à savoir quel modèle il faut copier. Par contre, il faut regarder comment les autres nations ont réssolu des problème que nous n'arrivons à ressoudre. comment l'Allemagne a réussi à créé près de 3 millions d'emplois en relation directe avec l'environnement, comment le Royaume-Unis arrive à avoir un taux de chomage + de 2 fois moins important que chez nous. Comment l'Irlande arrive à avoir une croissance 3 fois + forte que chez nous alors que pas + loin que 1 an, ils étaient face à une guerre de religions...

Certaines idées que la gauche a établie il y a 10ans, parfois moins, n'ont pas fonctionné ou ne fonctionne plu car ce n'est plus adaptés.
Il faut pas refuser de se dire que ce qu'on pensait être bon n'a pas marché

ca ne veut pas dire qu'il faut jeter l'idée et l'oublier. mais il faut l'adapter à la société actuelle. là est le travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julien guerin



Nombre de messages : 109
Age : 35
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: rentré politique? quelle gauche?   Jeu 13 Sep - 21:39

Encore une fois le blairisme (porté en France par votre copain fmiste DSK) pourra s'imposer en France si Sarko et sa clique impose au pays une politique totalement en faveur des riches et des actionnaires!

Si la droite bat le mouvement social alors oui la gauche se droitisera mais pour nous il faut résiter, riposter coup pour coup aux contre réformes du gouvernement.

Il y aura Blair si Sarko est Tatcher (c'est bien parti pour...) . Moi aussi je suis pour briser les tabous au PS: pourquoi on ne dit jamais que la France est plus riche que jamais et qu'il faut redistribuer ENFIN les richesses, qu'il faut refermer la paranthése libérale ouvetre en 83 qui nous conduit dans le mur tant dans les élections que sur le plan social!!

Votre modernisation a vous conduira a faire du PS un MODEM light, un parti démocrate àl'américaine sans lien avec le mouvement social et l'histoire su socialisme depuis la Révolution de 89! Tres peu pour moi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwénolé Jouannic



Nombre de messages : 126
Age : 33
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: rentré politique? quelle gauche?   Ven 14 Sep - 14:25

pour commencer, je ne me sens pas visé par le terme "votre copain DSK". certain l'apprécie beaucoup. je ne fait pas parti de ceux-là. après, c'est une histoire de personne et d'opinion. le sujet n'est pas là...

quand bien même la droite voudrait entérrer le mouvement social, c'est à l'opposition de resister et de s'opposer. alors, le mouvement social demeurera. comme je le dis souvent, notre role n'est pas que de protester. il faut aussi inover et se servir de notre passé pour demontrer que notre modele social est le meilleur.
Il faut montrer aux français "voyez, ce que nous avons fait etant au gouvernement et/ou à la tête de l'état. socialement nous avons fait de bonne et de tres bonnes choses car nous sommes les meilleurs".

notre travail est aussi de montrer que sans le social, notre pays n'est rien.
Il faut savoir briser les tabous comme tu dis et revoir ses dogmes et ne pas hésiter à revenir sur des idées qui n'ont pas fonctionnées et que certains continus à défendre sous pretexte que c'est la gauche qui a eu ces idées.

je ne suis pas de ceux qui veulent copier un mouvement qui a plus ou moins réussi dans un autre état. car nous avons chacun nos caractéristiques (économique, social...).

En revanche, regarder comment à coté de nous ils font pour réssoudre des problemes que nous avons, cela n'a rien de genant. mais delà à s'approprier intégralement un mouvement politique ...

il n'y a pas de mal à voir comment le Royaume-Uni maintient un taux de chomage à près de 4% quand le notre est à 8%. je vais prendre un exemple très... scolaire : quand un voisin à de meilleures notes que nous, on regarde comment il fait. ca veut pas dire qu'on va vivre comme lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julien guerin



Nombre de messages : 109
Age : 35
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: rentré politique? quelle gauche?   Sam 15 Sep - 12:51

POur proposer une alternative il faut commencer par empecher la droite de détruire complétement la proctection sociale, le code du travail, la Sécu... POur que la gauche puisse passer a l'offensive ensuite.

D'accord pour regarder ce qui se fait ailleurs: tiens par exemple en Amérique latine ou la gauche trace de nouvelles perspectives: redistribution des richesses, projet démocratique, appropriation sociale...

Par rapport a ton exemple de la grande bretagne je ne suis pas d'accord!!! La précarité est enoe pour les salariés qui doivent multiplier les emplois pour survivre, n'ont droit qu'a de misérables allocation chomage et peuvent etre licencier du jour au lendemain...nous nous ne sommes pas battus contre le CPE pour voir arrivé aujourd'hui par la fenetre ce que nous avous rejettés collectivement par la porte! Il faut défendre le contrat de travail, le CDI, les allocations chomage, les conventions collectives, il faut protéger mieux contre les licenciements et certainement pas a s'inspirant du modele tatchéro-blairiste que tu préconise!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwénolé Jouannic



Nombre de messages : 126
Age : 33
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: rentré politique? quelle gauche?   Dim 16 Sep - 10:23

La question du Royaume-Uni est assez... pas complexe mais bizzard. car la vie en angletterre est bien plus cher qu'en france. Et les anglais n'ont pas le choix et se doivent d'avoir plusieur boulot pour pouvoir vivre. LE probleme, c'est que ce systeme n'est pas recent si bien qu'ils s'y sont habitués. et aujourd'hui, les anglais ne sont majoritairement pas contre d'avoir plusieur boulots.

C'est le même systeme que l'on retrouve au Japon. avec une difficulté supplémentaire. au japon, il n'y a pas d'allocation retraite. ils doivent économiser toute leur vie.

Je n'ai jamais dit qu'il fallait suivre le modele anglais. mais il faut regarder ce qu'ils font. si prendre exemple sur eux dégrade nos conditions sociales, alors on trouve autre chose.

L'exemple que tu prend de l'Amérique latine (mais c'est pas le cas dans tous les pays d'amérique latine), est juste. sauf que ces pays ne sont pas comparable au notre. il faut voir dans quelles conditions économique ils étaient y a même pas 10 ans. Ils n'avait rien ou presque. il n'y avait pas de mal à faire fonctionné un systeme (social ou un programme de droite) quand on part de rien. Nous, en France, on a une base. une base qui, faut le dire, ne déplait pas vraiment. Bien sur les français voudraient +. mais ils sont aussi conscient qu'ils ne sont pas à plaindre. d'où la difficulté de faire passer des réformes sociales. ils ont peurs de perdre ce qu'ils ont acquis. certains préfèrent rester dans une situation actuel que de voir leur situation changé sans garanti que ca ira mieux et peut-être pire.

Là où il faut tourner nos yeux, ce serait plutôt vers l'Allemagne. L'allemagne qui a réussi a crééer 3 millions de nouveaux emplois durables en relation direct avec l'environnement. il faut se rappeller qu'il y a un peu plus de 15 ans, l'allemagne était coupé en 2. Aujourd'hui, elle est économiquement + forte que nous, avec un chomage moins élevé et depuis un, un budget qui rapporte de l'argent alors que le notre fait perdre à l'état 45 milliard d'euros chaques années.

Je ne suis pas pour le fait de renier certains regimes sociaux de pays sous pretexte que c'est la droite qui l'a mit en place. Si ca fonctionne, pourquoi on le tente pas? parce que c'est la droite qui en ai à l'origine. ca n'a pas de sens. Revoyons notre idéologie qui veut que ce soient que la gauche qui fasse le bien. Le but ultime est le bien des français.

Sinon, pour ceux qui seront à la réunion mecredi 19 septembre. j'ai trouvé LA solution à tout nos problèmes de financement dans le pays. mdr.
non non... je dirais rien. faudra attendre mercredi.

juste un petit indice... comment faire économiser pas moins de 400 milliard d'euros chaques années à la france?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julien guerin



Nombre de messages : 109
Age : 35
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: rentré politique? quelle gauche?   Dim 16 Sep - 14:19

cest simple pour trouver de l'argent on arrete d'exonerer à tout va les cotisations sociales...il est là et pas ailleurs le trou de le Sécu!

Moi je suis pour défendre tous les droits acquis par les salariés par la lutte, le combat syndical et pour les étendre à tous! Il faut niveler par le haut si on est vraiment de gauche!

L'Allemagne ne me semble pas non plus un bon exemple, depuis les lois dite Hartz IV les chomeurs doivent acceptet n'importe quel travail pour ne pas perdre leur emploi, la retraite y a été porté à 67 ans....là non plus n'est pas mon modéle!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwénolé Jouannic



Nombre de messages : 126
Age : 33
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: rentré politique? quelle gauche?   Lun 17 Sep - 10:06

je parlais pas seulement de la secu mais aussi de la dette de l'état (1 200 milliard d'euros)

en ce qui concerne l'Allemagne, le fait que les chomeurs doivent accepter n'importe quel travail pour ne pas perdre leur allocation chomage n'est pas en soi une mauvaise chose tant qu'il n'y a pas d'abus. c'est à dire qu'il ne faut pas laisser le mauvais boulot toujours aux même. Et le fait que ce systeme soit controlé en Allemagne, ce probleme n'existe pas ou tres peu.

Et ca a un avantage non négligeable. les allemands sont formés à beaucoup de metier. Pendant qu'ils exercent une profession qui ne leur plais pas, et bien il peuvent chercher quelque chose que leur convient davantage tout en ayant un salaire.
Cela permet à l'état allemand de faire des économies en limitant le nombre de versement d'allocation chomage.

Regarde, en France, on a des branche qui manque de personnel (restauration, batiments...) et pourtant on a 8% du chomage. Pourquoi ne décidons de former ces chomeurs pour les intégrer dans ces branches professionnels en attendant qu'ils trouvent un emplois correspondant à leurs études ou leurs emplois précédent...

quant à la durée du temps de travail à 67 ans, ca je n'y suis pas favorable. en réalité, je ne suis pas favorable à un temps de travail généralisé. chaques proféssion a ses contraintes en matière de santée, de fatigue ou autre... et le fait que la plupart des états d'europe (à l'exeption des pays scandinaves) prennent peu en considération, des congés maladies sur longue durée, les congés maternités, l'éducation des enfants qui parfois sur une vie, empeche une femme de travailler pendant 10 ans.
ce n'est pas qu'elle veut pas bosser. mais elle ne peut pas. et en fin de travail, elle se trouve obligé de travailler jusqu'à 70 ans pour avoir une retraite complete. chose impossible.

je suis pour davantage de souplesse dans le travail. une femme qui a du elever 6 enfants est parfois + fatigué que quelqu'un qui a bosser 60 ans devant un ordinateur.

chaque année, l'état consacre 40 milliard d'euros de son budget au remboursement de la dette (et juste les interets de la dette). Or, moins de 20 milliard d'euros suffiraient à compenser ces années de travail perdu pour les femmes ayant eu l'incapassité de travaillé pendant un moment pour maternité ou pour maladies ; valable aussi pour les hommes.

Alors quand ceux qui me disent "on se fout de la dette"... je leur répond.... si vous saviez ce qu'on pourrait faire socialement avec l'argent qui est consacré à son remboursement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julien guerin



Nombre de messages : 109
Age : 35
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: rentré politique? quelle gauche?   Lun 17 Sep - 14:21

Je ne suis pas pour un systéme de retraire à la carte! surtout pas il faut que tous les salariés puissent partir à 60 ans, la retraite à 60 ans est un des plus belles conquetes de 81, il faut la défendre bec et ongles!

Je ne suis pas pour laisser au travail des salariés dejà usés et qui en plus si ils partent libérent des places pour les jeunes au chomage. c'est un argument qu'il faut vraiment défendre. En Plus entre 60 et 65 ans ce sont les plus belles années d ela retraite, le retraité doit pouvoir profité de son temps pour ses loisirs, sa famille, des voyages...or ce n'est pas à 70 ans qu'il fera ca. C'est pourquoi il faut aussi défendre le pouvoir d'achat des retraités qui peut etre un lvier au niveau de la croissance! Avec la loi Fillon de 2003 on organise la faillite du systéme solidaire basé sur un salaire socialisé indirect car en faisant baiser les pensions on introdui la capitalisation et les fonds de pension. C'est pour cette raison qu'il faut défendre un age unique de départ en retraite.

Sur les chomeurs: aucun salarié ne doit se voir proposer une activité pour laquelle il n'est pas formé...ca me parait le minimum. Le chomeur est un salarié temporairement privé d'emploi (qui n'a pas choisi d'etre au chomage) qui a un droit à une pension car il a cotisé pour ca...Le salaireire indirect ou socialisé est là pour ca, c'est pourquoi il faut le défendre aussi et arreter de parler de charges sociales alors que les cotisations sociales sont ceux qu'il y a de plus socialiste dans notre pays. Et ce n'est pas qu'un probleme de vocabulaire, c'est une bataille culturelle qu'il faut mener contre les libéraux.

Sur la dette attention! Les baisse d'impot pour les riches, les exonérations de cotisations sociales participent au creusement de la dette, c'est les libéraux qui créent la dette pour ensuite dire que l4etzt doit encore se serrer la vise...attention la encore au piége tendu par nos adversaires idélogiques et politiques...d'autant plus que la dette profite aux banques qui s'en frottent les mains.

Encore une fois pour combler la dette voici une proposition simple (et meme pas révolutionnaire) : dans la valeur ajouté io faut revenir au partage d'il y a 25 ans: 70% pour les alaires et 30 % pour le capital : 160 milliards d'euros par an!!! Voilà ce que doit dire la gauche pour etre audible!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu Perona

avatar

Nombre de messages : 689
Age : 35
Localisation : Mozac
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: rentré politique? quelle gauche?   Sam 22 Sep - 12:35

On sait où prendre l'argent nécessaire à notre protection sociale (assurance maladie, retraite, RMI, etc.). Il faut taxer les dividendes des actionnaires qui eux échappent bizarrement à la solidarité nationale. Ce serait une revendication claire de la gauche française. Je ne parle pas uniquement de la mise en place de la taxe Tobin (flux financiers) qui peut être en vigueur en l'an 2999 (c'est-à-dire jamais), car il faut la réciprocité des pays européens (loi votée sous le gouvernement Jospin). Mais il y a eu une proposition intéressante du président de la Cour des comptes, Philippe Seguin. J'attendais que le PS embrayât dans ce sens. Stock-options,
primes de participation, indemnités de départ à la retraite ou de
licenciement, etc., l’ensemble de ces dispositifs ont représenté une
perte de recettes comprise entre 6 et 8,3 milliards d’euros en 2005. Intéressant...

Au lieu de ça, notre représentant à l'Assemblée nationale, Jean-Marc Ayrault, préfère parler d'un président de la République "prudentissime". Qu'est-ce que ce serait si Nicolas Sarkozy fonçait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prs63.canalblog.com/
julien guerin



Nombre de messages : 109
Age : 35
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: rentré politique? quelle gauche?   Sam 22 Sep - 15:57

Matthieu a raison c'est surréaliste d'entendre des dirigeants du PS dénoncer l'immobilisme et l'incohérence de Sarko ...on croit rever! Ségo qui dans son discours politique de rentrée fin aout qui somme Sarko de tenir ses promesses!

La politique de la droite est cohérente et a un but clair: brises les résistances sociales et politiques pour aligner la France sur les standarts de la mondialisation libérale ! Si ca c'est de l'immobilisme!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ernest Everhard

avatar

Nombre de messages : 44
Localisation : Chicago
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: rentré politique? quelle gauche?   Sam 22 Sep - 20:48

Gwénolé Jouannic a écrit:
je parlais pas seulement de la secu mais aussi de la dette de l'état (1 200 milliard d'euros)


chaque année, l'état consacre 40 milliard d'euros de son budget au remboursement de la dette (et juste les interets de la dette). Or, moins de 20 milliard d'euros suffiraient à compenser ces années de travail perdu pour les femmes ayant eu l'incapassité de travaillé pendant un moment pour maternité ou pour maladies ; valable aussi pour les hommes.

Alors quand ceux qui me disent "on se fout de la dette"... je leur répond.... si vous saviez ce qu'on pourrait faire socialement avec l'argent qui est consacré à son remboursement.

Décidemment, lorque certaines personnes semblent chercher dans toutes leurs interventions à se voir délivrer des certificats de bonne gestion par la Banque Mondiale ou des bons points par le FMI, cela les conduits à user et abuser de la caricature, de la mauvaise fois et de l'embrouillage matière d'argument, en vertu du principe bien connu comme quoi " Diffamez, Diffamez, il en restera toujours quelque chose".

Car personne ne se "fout" de la dette. En revanche, nous aimons renverser les termes du problème. Il n'y a pas déficit, que ce soit pour la sécurité sociale ou pour l'ensemble des finances publiques, il y a besoin de financement, savamment entretenu par les gouvernement successifs de droite et de gauche caviar afin de pouvoir justifier d'une contre révolution libérale remodelant profondement les rapports de force entre les classes sociales dans notre pays en faveur de la bourgeoisie. Besoin de financement artificiellement crée et savamment entretenu donc, par la multiplication des exonerations fiscales et de cotisations patronales, multipliées par 15 en une vingtaine d'années comme aime à le répéter Olivier Besancenot, sans que l'on puisse dire, même pour l'école de Chicago que cela ait permi de diminuer 15 fois le chômage. Mais il faut dire que là n'était pas le but poursuivi par Balladur Jospin Raffarin Villepin Fillon : le but poursuivi c'était de creuser les caisses afin de justifier des modifications profondes du droit et rétablir ainsi le taux de profit; et de ce point de vue là, c'est réussi.

Alors ce qu'une gauche courageuse et authentiquement à gauche ferait, ce ne serait pas de surencherir avec Sarkozy dans la rigueur budgétaire, ce ne serait pas chercher à fayotter auprès des "acteurs de la gouvernance mondiale" ou de la BCE, ce serait dénoncer la dette, refuser son remboursement, augmenter les cotisations sociales et les impositions...

Précisons au passage que contrairement à une légende fréquemment répandu par les cercles patronaux et "sociaux démocrates", ce n'est pas à d'autre pays ou à l'Afrique qu'"on" doit de l'argent, mais à des actionnaires, des banquiers, des sociétés immobilières, qui comme le dit le bon sens populaire et un ancier candidat à la présidentiellement légèrement porté sur l'alcool "font des milliards de profits. Et ben elles feront des millions".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu Perona

avatar

Nombre de messages : 689
Age : 35
Localisation : Mozac
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: rentré politique? quelle gauche?   Dim 6 Jan - 18:33

Je vous invite à regarder le débat organisé par Marianne entre BHL et Jean-Luc Mélenchon sur la gauche : http://prs63.canalblog.com/archives/2008/01/06/7466405.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prs63.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: rentré politique? quelle gauche?   

Revenir en haut Aller en bas
 
rentré politique? quelle gauche?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Point Commun FN et Politique de Gauche
» Le Politique selon Platon
» Dans quelle arme serviriez vous en cas de guerre?
» Fils de politique méritocratie
» Quelle poussette choisir?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la jeune gauche 63 :: Les chantiers de la rénovation :: Débat général-
Sauter vers: