Forum de la jeune gauche 63

Forum de la jeune gauche 63
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Mobilisation LRU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thibaut Meunier

avatar

Nombre de messages : 667
Localisation : La Moutade
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Mobilisation LRU   Dim 11 Nov - 23:50

Réunion d'information sur la loi d'autonomie des université:

mardi 13 novembre à 18h à la fac de lettres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mjs63.org
Matthieu Perona

avatar

Nombre de messages : 689
Age : 35
Localisation : Mozac
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Mobilisation LRU   Mer 14 Nov - 17:08

Pour suivre le mouvement à Clermont, avoir toutes les dates et les comptes-rendus des réunions : http://agec.militant.fr (puis pour en savoir plus ou s'il y a des questions, cliquez sur "forum").


Dernière édition par le Sam 17 Nov - 15:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prs63.canalblog.com/
Thibaut Meunier

avatar

Nombre de messages : 667
Localisation : La Moutade
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Mobilisation LRU   Mer 14 Nov - 19:32

Assemblée Générale: jeudi 15 novembre à 12h15 dans l'amphi 1 de la fac de lettres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mjs63.org
Thibaut Meunier

avatar

Nombre de messages : 667
Localisation : La Moutade
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Mobilisation LRU   Mer 14 Nov - 19:55

Voici un point sur la mobilisation des étudiants contre la loi sur l'autonomie des universités.

Amiens. Des étudiants de l'université Jules-Verne Picardie ont voté mardi 13 novembre pour le blocage du pôle Campus (Lettres et sciences humaines).

Angers. Entre 800 et 1000 étudiants se sont réunis en AG le mardi 13 novembre et ont voté le blocage à partir du mercredi 14 novembre jusqu'au vendredi 16 novembre 12h. Une autre AG est prévue vendredi 16 novembre à 14h. L'occupation nocturne des bâtiments n'était pas encore décidée, ce soir vers 18 heures. Une assemblée générale est prévue pour les étudiants en sciences jeudi prochain.

Artois. Une partie des étudiants du pôle d'Arras de l'université d'Artois, réunis en assemblée générale à 500, se sont déclarés "en grève" mais ne bloquent pas leur campus. Un nouveau vote sur la question du blocage aura lieu lundi prochain.

Besançon. Des étudiants de la faculté de lettres ont voté mardi 13 novembre le blocage à partir de mercredi.

Bordeaux 3. Le blocage de l'université Bordeaux 3 (Lettres, langues, sciences humaines...) a été décidé mardi 13 novembre, à l'issue d'une assemblée générale regroupant 2500 étudiants.

Bordeaux 1 (Sciences et technologies) n'a pas décidé le blocage mais a voté une motion appelant à la grève avec 500 étudiants en AG le mardi 13 novembre.


Bordeaux 2 (médecine), une assemblée générale est prévue mercredi.

Brest. Des étudiants réunis en assemblée générale ont voté, lundi 12 novembre, la grève des cours et le blocus de la faculté des Lettres.

Caen. une nouvelle assemblée générale a réuni ce matin, mardi 13 novembre 2007, "entre 1 500 et 2 000" personnes de sources étudiantes, sur le campus 1 de l'université. Elle a voté la poursuite du blocage du bâtiment des lettres et du bâtiment des sciences. Il est possible que le bâtiment de droit soit également bloqué dès ce soir.

Cergy-Pontoise. Une assemblée générale de 200 personnes aurait appelé les étudiants à se joindre aux différentes manifestations prévues demain et le 20 novembre.

Dijon. Le blocage du campus de Dijon de l'université de Bourgogne a été décidé ce mardi 13 novembre 2007, lors d'une assemblée générale qui s'est déroulée cet après-midi sans décompte voix par voix. Le vote des 1 500 à 2 000 étudiants présents a été difficile.Une réunion doit se dérouler dans la soirée pour fixer la date de la prochaine assemblée générale, organiser les modalités de blocage du campus ainsi que les futures modalités de vote.

Grenoble. 900 personnes en AG mardi 13 novembre.

Le Havre. Au Havre, les étudiants bloquent le campus Lebon de l'université depuis hier soir, lundi 12 novembre 2007. La décision de bloquer a été prise au cours d'une assemblée générale hier après-midi sur le campus. Un millier d'étudiants auraient pris part à cette assemblée. En parallèle, le président de l'université du Havre a également annoncé l'organisation d'un référendum sur le blocage, dans l'hypothèse où celui-ci serait maintenu.

Le Mans. Au Mans, les AG organisées jusqu'à aujourd'hui ont réuni peu d'étudiants.

Lille-1. Les étudiants ont voté, le lundi 12 novembre, le blocage entamé la semaine dernière jusqu'au vendredi 14 novembre, ce jour-là, un vote doit avoir lieu dans l'après-midi pour décider de la suite du mouvement. Le conseil d'administration de Lille-I demande l' "abrogation" de la loi LRU et "l'ouverture de négociations pour élaborer une nouvelle loi conforme aux attentes de la communauté universitaire et aux missions de l'université". La motion, adoptée vendredi 9 novembre 2007, par 28 voix "pour", une voix "contre" et trois abstentions, vient d'être rendue publique. La loi Pécresse "ne résout pas les questions fondamentales du fonctionnement et de l'avenir de l'Université", considère le conseil d'administration.

Lille-2. Une assemblée générale s'est réunie hier midi, mardi 13 novembre, à la faculté de droit de Lille-II, indiquent les services centraux de l'université. Un premier vote a eu lieu sur le blocage: 958 étudiants se sont prononcés "pour", 1 376 "contre". Un second vote a porté sur la grève: 1 483 étudiants se sont prononcés "pour", 774 "contre".

Lille-3. Les étudiants ont voté, lundi 12 novembre, à bulletins secrets en faveur de la poursuite du blocage entamé la semaine dernière. Le président de Lille-III Charles-de-Gaulle, université paralysée par le mouvement contre la loi LRU, estime dans un communiqué, rendu public mercredi 14 novembre 2007, qu' "on ne sortira pas de la situation actuelle par un simple rappel à l'ordre, pas plus d'ailleurs que par la simple abrogation de cette loi". "Pour assurer au plus grand nombre les conditions de la réussite, il est essentiel qu'il n'y ait aucun désengagement de l'État ni des diverses collectivités publiques", ajoute Jean-Claude Dupas.

Limoges. La fac de lettres et Langues est bloquée depuis lundi 12 novembre. En Sciences, une AG s'est tenue mardi 13 novembre avec 250 étudiants et le blocage a été voté. Une autre AG était prévu ce mardi 13 novembre en droit à 18h30.


Lorient. 300 étudiants en AG, mardi 13 novembre.


Lyon-2. Une assemblée générale rassemblant 1.500 étudiants a voté, lundi 12 novembre, le blocage du campus de jusqu'à lundi prochain. Le site était bloqué depuis lundi matin par une centaine d'étudiants, selon la police, 200 selon les étudiants.


Metz. 800 étudiants en AG Mardi 13 novembre

Montpellier-2. Près de 400 étudiants se sont rendus aux deux sessions d'information sur la loi LRU organisée au sein de l'université Montpellier-II, hier mardi 13 novembre 2007.Le tract annonçant ces sessions a été préparé conjointement par des militants de l'Unef et de l'UNI. Des personnalités sont intervenues à la demande des étudiants sur différents thèmes: un avocat sur le projet de loi de finances de la sécurité sociale, un cheminot sur les régimes spéciaux de retraite, ainsi que des représentants d'organisations syndicales d'enseignants, de chercheurs, et de personnels. Le président de l'établissement, Jean-Louis Cuq, est intervenu au début de chacune des deux séances.Une AG étudiante est prévue ce matin pour "discuter des moyens d'action du mouvement", indique un membre du comité de mobilisation. Par ailleurs, le conseil d'administration de l'université, qui s'est réuni vendredi 9 novembre 2007, s'est exprimé en faveur d'un CA à 30 membres dans le cadre de la mise en œuvre de la loi LRU.

Montpellier-3 Plusieurs centaines d'étudiants réunis en assemblée générale, lundi 12 novembre, ont voté pour le blocage de leur université à partir du mardi 13 novembre.

Nantes. Une assemblée générale réunissant des étudiants en lettres et sciences humaines de l'université de Nantes, et qui s'est tenue en fin de matinée ce mardi 13 novembre 2007, a voté la reconduction du blocus de l'université jusqu'au mercredi 21 novembre.Les étudiants des UFR de droit et de sciences décideront d'un éventuel blocage lors d'assemblées générales qui auront lieu demain et jeudi.

Orléans. 1000 personnes en AG mardi 13 novembre.

Paris-1. Une AG au centre Pierre Mendès France a rassemblé plus de 1 000 étudiants dans un amphithéâtre de 800 places a constaté L'AEF, ce mardi 13 novembre 2007. 70% des participants à l'AG ont voté pour la reconduction de la grève et du blocage jusqu'au mardi 20 novembre. En outre, l'AG s'est prononcée contre l'appel de la coordination étudiante de Rennes à bloquer les gares.

Paris-3. Une AG a réuni, mardi 13 novembre, 700 étudiants. Le blocage de l'université a été voté à partir du mercredi 14 novembre. Une autre AG est prévue jeudi 15 novembre.

Paris-4. Les étudiants ont décidé de lever le blocage. Une assemblée générale a réuni 500 personnes à partir de 14 heures et a duré jusqu'à 18 heures dans l'amphithéâtre Richelieu de la Sorbonne, représentant de l'Unef sur place. En fin d'après-midi, la centaine d'étudiants encore présents en AG aurait voté la grève et le blocage.

Paris-6. Les étudiants ont décidé, lundi 12 novembre, de ne pas bloquer l'université mais appellent à participer aux manifestations de mercredi (cheminots, RATP), de vendredi (vote du budget) et du 20 novembre (fonctionnaires).


Paris-7. Les étudiants se sont réunis en AG à 500. Le blocage a été voté pour lundi 13 novembre au matin.

Paris-8. L'université est en grève depuis le 7 novembre. L'université de Saint-Denis est bloquée depuis mardi 13 novembre (950 personnes en AG) au matin par les étudiants en grève. Une AG a rassemblé "900 à 1 000 personnes" ce midi et aurait voté la poursuite du blocage

Paris-10. Les CRS et gendarmes mobiles sont intervenus mardi, contre des étudiants qui voulaient bloquer le campus.


Paris-12. Une assemblée générale de 500 personnes a voté la participation aux différentes manifestations demain et le 20 novembre ainsi que le blocage de l'université les jours de grève.

Paris-13. Une AG de 300 étudiants a voté la grève à partir de demain mercredi 14 novembre 2007.

Pau. Les étudiants ont décidé de poursuivre le blocage de l'université.

Perpignan. Les cours sont toujours suspendus sur le campus principal de l'UPVD (Université de Perpignan Via Domitia), suite à l'arrêté pris hier par le président. Un vote des étudiants sera organisé demain, mercredi 14 novembre 2007, à partir de 15 heures à l'université pour décider de la suspension ou de la reprise des cours. Ce vote sera effectué sous le contrôle de la direction de l'université.

Poitiers. Lundi 12 novembre, plus de 1500 personnes se sont réunis en AG. Un appel a été lancé pour une participation à la journée de mobilisation du 20 novembre

Rennes. Des étudiants de Rennes 1 ont voté le blocage des facultés de sciences et de philosophie à partir de mercredi 14 novembre. 500 étudiants étaient présents lors de l'assemblée générale.
Les facultés de droit, d'économie et de médecine ne seront pas bloquées.
L'université des lettres et sciences humaines Rennes 2 est bloquée depuis une semaine.

Rouen. Le blocage de l'université, entamé la semaine dernière, a été reconduit par les étudiants jusqu'à une prochaine Assemblée générale, prévue le 15 novembre.

Saint-Etienne. 500 personnes en AG, mardi 13 novembre.

Strasbourg 2. 1000 étudiants en AG mardi 13 novembre

Toulouse-2. Les étudiants ont décidé, lundi 12 novembre, de poursuivre le blocage entamé la semaine précédente. Les enseignants et personnels de l'université de Toulouse-le-Mirail ont voté la grève mardi 13 novembre avec 1200 personnes en assemblée générale pour s'associer au mouvement étudiant.

Toulouse-3. 600 étudiants réunis en assemblée générale ce mardi 13 novembre 2007 à l'université Paul-Sabatier (Toulouse-III), ont adopté, à une majorité des deux tiers, le principe du blocage de leur établissement pour la matinée de demain, mercredi 14 novembre. Ces étudiants ont également voté le principe d'une grève contre la loi LRU, "à la quasi-unanimité".

Tourcoing. Les étudiants de l'IUT B de Tourcoing (Lille-III) ont décidé "la banalisation des cours": ceux-ci sont maintenus, mais les absences des étudiants ne sont pas sanctionnées pendant les manifestations et les assemblées générales. Cette position a été arrêtée par un vote à bulletin secret, organisé avec l'administration, hier, mardi 13 novembre, en présence de 330 étudiants.

Tours. Les étudiants ont voté la grève lundi 12 novembre et les cours ont été suspendus.

Valenciennes. Seule la faculté de lettres de l'université de Valenciennes est aujourd'hui bloquée, selon les services centraux: l'assemblée générale des étudiants de cette UFR a voté en ce sens hier, par 127 voix "pour", 57 "contre" et 12 abstentions. La présidence a engagé un dialogue avec les étudiants.

Versailles Saint Quentin. 250 étudiants en AG le mardi 13 novembre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mjs63.org
Matthieu Perona

avatar

Nombre de messages : 689
Age : 35
Localisation : Mozac
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Mobilisation LRU   Ven 15 Fév - 20:18

La loi Pécresse 2, pour plus d'autonomie des universités, est dans les cartons à travers les propositions du fameux rapport Attali !

L'Association générale des étudiants de Clermont-Ferrand vous convie :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prs63.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mobilisation LRU   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mobilisation LRU
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Explications sur l'affiche de Mobilisation Générale
» Le souvenir de Mai 68 plane sur la mobilisation contre la réforme des retraites, marquée par un nombre croissant de manifestations et.. de débordements.
» Semaine nationale de mobilisation : don de moelle osseuse
» Mobilisation pour sauver le 3ème RPIMa
» Groupe scolaire Robert Doisneau : Appel à mobilisation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la jeune gauche 63 :: Vie interne du M.J.S. 63 :: L'actualité du M.J.S.-
Sauter vers: