Forum de la jeune gauche 63

Forum de la jeune gauche 63
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Pétition nouvelle gauche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Simon Mandeville



Nombre de messages : 6
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Pétition nouvelle gauche   Ven 7 Déc - 16:21

En feuilletant le dernier marianne (oui bon...personne n'est parfait), je suis tombé sur un article de Pierre Larrouturou, délégué national Europe du PS, dans lequelle il présente cette pétititon concernant en gros le refondation du PS. Voila le texte de la pétition qu'en pensez vous?

" Nous ne pouvons pas rester sans agir.
La gravité de la crise sociale et l'injustice des politiques mises en oeuvre par le gouvernement Sarkozy-Fillon, rendent de plus en plus insupportable l'incapacité de la gauche à construire une alternative.

"Qu'est-ce qu'ils foutent les mecs du PS ? Elle est où l'opposition ?" demandait Josiane Balasko début novembre. Josiane Balasko n'est pas au PS mais elle a raison d'interpeller Solférino.
Que nous soyons militants PS ou non, vu l'importance du PS dans le paysage politique français, nous savons qu'il n'y aura pas de sursaut de l'ensemble de la gauche ni de réelle perspective de progrès social, si le PS ne change pas.

30 ans de crise, 3 millions de chômeurs, des millions de précaires et des millions de salariés qui subissent un stress de plus en plus pénible, 3 défaites aux élections présidentielles, que faut-il de plus aux dirigeants des partis de gauche pour se mettre au travail ?

Les statuts du PS indiquent que "deux fois par an" une Convention doit être organisée pour approfondir une partie du projet des socialistes. Depuis le 21 avril 2002, le PS aurait donc dû tenir 10 grandes Conventions. Il n'y en a eu aucune ! Aucun débat de fond en 5 ans, voilà l'une des causes majeures de la défaite du printemps 2007.

Hélas, six mois après cette nouvelle défaite, rien n'a changé. "Le PS est d'autant plus inaudible qu'il n'est pas en état de proposer des réformes alternatives."1 "Jamais le PS n'a paru aussi mou et fragile."2

Et la situation risque d'empirer après les municipales de mars 2008, avec la préparation d'un congrès qui risque d'être un nouveau Congrès de Rennes, un congrès de déchirements personnels bien plus qu'un temps de reconstruction intellectuelle. La perspective de ce spectacle doit réjouir les dirigeants de la droite mais elle nous navre profondément.
Voilà pourquoi, militants PS ou non-militants PS, nous demandons instamment aux dirigeants socialistes de se mettre au travail et d'organiser dès le début 2008 une grande Conférence qui aurait un triple objectif :


1 > Construire un nouveau contrat social.

En 1982, à Waasenar aux Pays-Bas, les partenaires sociaux ont pris quelques mois pour négocier un nouveau contrat social : temps de travail, formation, fiscalité, aides aux PME, code du travail, politique de recherche, indemnisation des chômeurs, financement des retraites... Tout a été mis sur la table, sereinement, afin d'arriver à un ensemble de propositions qui a permis, en quelques années, de diviser par deux le chômage et la précarité.
De même, en France, au bout de 30 ans de crise, le PS doit réunir économistes, syndicalistes et chefs d'entreprises, élus et militants de toutes les forces de gauche, pendant deux ou trois mois, afin de construire un nouveau contrat social.


2 > Clarifier les régulations nécessaires au bon fonctionnement de l'Union européenne.

La France va prendre en juillet 2008 la Présidence de l'Union européenne. C'est aussi en 2008 que seront revus le budget de l'Union, sa Politique de recherche et sa Politique agricole. En travaillant avec ses alliés des 27 Etats membres, le PS doit faire émerger les propositions les mieux à même de faire de l'Europe un espace de compétitivité économique, de développement durable et de bien-être social.


3 > Définir de nouvelles régulations monétaires, financières et commerciales au niveau international.

Vu la gravité des déséquilibres actuels (la dette totale américaine représente 230 % du PIB -contre 140 % en 1929- et une grande part de la croissance chinoise vient de la consommation américaine), nous ne pouvons pas attendre qu'éclate une nouvelle crise pour organiser un nouveau Bretton Woods3. Puisque aucun organisme international ne le fait ("il ne faut pas inquiéter les marchés"), pourquoi le PS n'en prendrait-il pas l'initiative ?
Le joli mois de mai 2008
Anniversaire de mai 68 et Congrès du PS... La droite espère que 2008 sera pour la gauche une nouvelle année de divisions et de déchirements. Et si, au contraire, en nous mettant tous ensemble au travail, en construisant un vrai projet et en nous donnant les moyens de le faire connaître du plus grand nombre, nous faisions de 2008 une année de renaissance ?
Au boulot !


Vu la gravité de la crise sociale, vu l'injustice des politiques mises en oeuvre par le gouvernement Sarkozy-Fillon et vu l'urgence qu'il y a à leur opposer une alternative crédible, à la hauteur des enjeux, nous (militants PS et non-militants PS) demandons instamment aux dirigeants du PS de se mettre au travail, dès le début 2008, avec tous ceux qui veulent construire une Nouvelle Donne.



Parmi les premiers signataires : Pierre LARROUTUROU (Délégué national Europe du PS), Patricia ADAM (Députée du Finistère), Béatrice ARRUGA (Vice Pdte Région Centre), Patrick BLOCHE (Député de Paris), Daniel CHANET (Maire de Vendôme), Pierre-Yves COLLOMBAT (Sénateur du Var), Alain DAYAN (Secrétaire régional PS Centre), Nicolas DUBOURG (PS Montpellier), Marie DUCAMIN (PS Rennes), Josette DURRIEU (Sénatrice des Hautes Pyrénées), Geneviève GAILLARD (Députée des Deux Sèvres), Jean-Patrick GILLE (Député d'Indre et Loire), Géraud GUIBERT (Secrétaire National Environnement du PS), Alain HUARD (Conseiller Général de l'Eure), Patrice JOLY (Premier fédéral de la Nièvre), Georges LABAZEE (Vice-Pdt Aquitaine), Jean LAUNAY (Député du Lot), Jérôme LAMBERT (Député de Charente), Claudy LEBRETON (Pdt du Conseil Général des Côtes d'Armor), Jean-Yves LE DEAUT (Député de Meurthe et Moselle), Michel LEFAIT (Député du Pas de Calais), Eric LOISELET (Premier fédéral de Haute Marne), Frédéric MAURAU (responsable NPS Aveyron), Frédéric PAIN (Délégué Nal Santé du PS), Claude SAUNIER (Sénateur des Côtes d'Armor), Frédéric TRICOT (Délégué régional PS Région Centre), François VAUGLIN (Secrétaire section PS Paris 11), André VANTOMME (Sénateur de l'Oise). "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Pétition nouvelle gauche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire de la prison Bonne Nouvelle de Rouen
» Nouvelle Star: Lary de Fontaine les Dijon
» Pétition pour les produits WELEDA et DEMETER
» Laure Bolatre, nouvelle écrivain du berry
» Miss NRJ Nouvelle Calédonie 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la jeune gauche 63 :: Actualité :: Vos réactions-
Sauter vers: