Forum de la jeune gauche 63

Forum de la jeune gauche 63
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 messali Hadj

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
julien guerin



Nombre de messages : 109
Age : 35
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: messali Hadj   Mar 12 Fév - 20:52

Messali Hadj (مصالي الحاج), né à Tlemcen (Algérie) en 1898 et mort à Paris en 1974, est le fondateur du Mouvement National Algérien, une des premières organisations indépendantistes algériennes, concurrente du FLN.


Il émigre à Paris après la Première Guerre mondiale, fréquente le Parti communiste français et se marie avec une communiste française Emilie Busquant, il aura deux enfants avec elle: Ali et Djanina. Sous l'influence de Chekib Arslan il s'éloigne du parti communiste, et fonde, en 1926, l'Étoile nord-africaine, puis, en 1937, le Parti populaire algérien qui est interdit en 1939.

En 1941 , il est condamné aux travaux forcés et les manifestations demandant sa libération sont une des causes des massacres de Sétif en mai 1945. Cependant, sa stratégie réformiste est jugée trop modérée par une partie de la jeunesse nationaliste qui considère que le temps de la lutte armée est venu. La fondation du FLN et l’adhésion croissante que ce nouveau parti suscite en Algérie entraîne la marginalisation progressive de Messali Hadj.

En 1954, il fonde le Mouvement national algérien (MNA) qui s'oppose au FLN et qui est le seul parti d’inspiration socialiste à ne pas être absorbé dans le front combattant pour l’indépendance. La lutte fratricide entre « messalistes » et « frontistes », au sein même du mouvement de libération, est extrêmement sanglante, tant en Algérie qu'en métropole, dans l'immigration. Assigné à résidence à Angoulême (Charente), Messali Hadj perd peu à peu son influence. Le gouvernement français tentant cependant de profiter des rivalités internes au mouvement nationaliste algérien essaye de faire participer le MNA aux négociations d’indépendance qui ont lieu à partir de 1961. Le FLN s’y oppose, ce qui déclenche de nouveaux règlements de comptes entre les partisans de ces deux organisations.

Messali Hadj n'obtient la nationalité algérienne qu'en 1965. Son rôle dans la fondation du nationalisme algérien est toujours minoré par les autorités algériennes actuelles. Il meurt en 1974 sans avoir pu revoir son pays natal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
messali Hadj
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qui est ce Musulman ??
» DECES DE M.HADJ DAHMANE DJILALI
» Décès de la fille de Hadj ALLEL.(lyceenne agée se 16 ans)
» décés de Mr.HADJ ABDELKADER REKRAK
» Décès de Si Hadj Aouadi Kerroum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la jeune gauche 63 :: Bibliothèque militante :: Voyage dans la gauche-
Sauter vers: